Arrivée aux confins du système solaire, la sonde New Horizons voit les étoiles différemment de nous. Certaines étoiles apparaissent dans une position différente, par rapport à celle observée depuis la Terre.

À plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre, New Horizons voit désormais certaines étoiles différemment de nous. La Nasa a annoncé ce 10 juin 2020 que la sonde a envoyé des clichés du ciel où certaines étoiles apparaissent dans une position différente, par rapport à celle que l’on observerait depuis la Terre. Jamais un vaisseau spatial n’avait encore envoyé de telles images.

Les 22 et 23 avril derniers, la sonde a observé les étoiles Proxima Centauri (à plus de 4 années-lumière de distance) et Wolf 359 (plus de 7 années-lumière). Ces astres apparaissent à un autre endroit du ciel, que celui où on peut les voir lorsqu’on regarde le ciel depuis notre planète. L’animation suivante montre de façon alternée l’étoile Proxima Centauri vue depuis la Terre et par la sonde.

Proxima Centauri. // Source : Nasa

Qu’est-ce que la parallaxe ?

Cet effet porte un nom scientifique : la parallaxe. L’étoile parait se déplacer, par rapport à l’arrière-plan, lorsqu’elle est vue depuis plusieurs endroits différents. Cette mesure est notamment utilisée pour déterminer la distance d’une étoile proche. Quand la Terre est dans une certaine position autour du Soleil, on voit l’étoile dans une certaine position. Six mois plus tard, la Terre s’étant déplacée, l’étoile observée semble avoir bougé par rapport aux étoiles plus éloignées. Ces décalages minuscules ne peuvent être perçus par notre œil, c’est pourquoi il faut des instruments pour les mesurer.

« L’expérience New Horizons fournit la plus grande ligne de base de parallaxe jamais obtenue — plus de 4 milliards de milles [ndlr : plus de 6 milliards de kilomètres] et est la première démonstration d’une parallaxe stellaire facilement observable », commente l’astronome Tod R. Lauer du National Optical Astronomy Observatory, qui a coordonné cette démonstration, cité dans le communiqué de la Nasa.

Les images de Proxima Centauri et de Wolf 359 qui accompagnent les clichés de New Horizons ont été immortalisées par deux télescopes, de l’observatoire de Las Cumbres (Californie) et de l’observatoire du mont Lemmon (Arizona). Tous les clichés, y compris ceux réalisés par la sonde, sont consultables et téléchargeables en ligne.

La sonde se dirige vers l’espace interstellaire

La prouesse réalisée par New Horizons montre qu’il pourrait un jour être possible de se servir de la position des étoiles, comme l’a fait la sonde, comme un repère pour naviguer lors d’une mission interstellaire (en dehors de notre système solaire) habitée.

Après avoir survolé Pluton et ses lunes en juillet 2015, la sonde s’est approchée d’Arrokoth, le plus loin objet exploré par l’humanité, au début de l’année 2019. New Horizons devrait bientôt quitter le système solaire, rejoignant ainsi les vaisseaux qui l’ont précédée dans ce grand voyage, comme Voyager 2.

Partager sur les réseaux sociaux