L'endroit où l'atterrisseur Vikram s'est crashé a été identifié sur la Lune. La zone a été photographiée, permettant de voir où se trouvent les débris de l'appareil qui faisait partie de la mission Chandrayaan-2.

Le site de l’impact de l’atterrisseur Vikram a été retrouvé : il a été photographié, a annoncé la Nasa le 2 décembre 2019. Le cliché permet de voir la zone où s’est crashé l’appareil, ainsi que l’emplacement des débris probablement liés à cette collision (en vert sur la photo ci-dessous).

Vikram faisait partie de la mission Chandrayaan-2, menée par l’agence spatiale indienne, l’ISRO (Organisation indienne de recherche spatiale). L’orbiteur, qui embarquait à son bord l’atterrisseur et un astromobile, a décollé en juillet 2019. Vikram devait se poser sur le sol lunaire au début du mois de septembre mais l’agence spatiale indienne a perdu le contact avec l’atterrisseur au cours de sa descente.

Le site du crash de la sonde. // Source : NASA/Goddard/Arizona State University

Comment le site du crash a-t-il été identifié ?

Outre les débris de la sonde, le cliché indique en vert les endroits du sol lunaire qui ont été perturbés par l’impact de Vikram. Lors du crash, une petite partie du régolithe (la fine poussière qui recouvre la Lune) a visiblement été retournée. Plusieurs images ont été utilisées pour obtenir ce cliché. La surface de la Lune a été photographiée par la sonde spatiale Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), développé par la Nasa. L’agence spatiale a partagé les photographies le 26 septembre et des internautes les ont téléchargées pour chercher les débris de Vikram.

Le « S » montre l’emplacement des débris qui ont été identifiés par Shanmuga Subramanian, un ingénieur en mécanique indien qui a interpellé la Nasa et l’ISRO sur Twitter au début du mois d’octobre. Shanmuga Subramanian a comparé une image prise avant et une autre prise après l’incident. La Nasa a confirmé l’emplacement à l’aide d’autres images prises les 14 et 15 octobre ainsi que le 11 novembre.

Des débris dispersés jusqu’à 750 mètres du lieu de l’impact

Les débris repérés par l’ingénieur en mécanique se situent à 750 mètres environ du site de l’impact. À la fin du mois de novembre, l’agence spatiale indienne a enfin admis que son atterrisseur s’est crashé sur la Lune, soit deux mois après l’incident. L’agence indiquait que la collision s’est produite à 500 mètres du lieu à l’origine prévu pour l’atterrissage.

Même si l’Inde a échoué à réaliser un alunissage, la mission Chandrayaan-2 n’est pas finie. Elle continue avec l’orbiteur, qui devrait continuer à envoyer des données scientifiques avec ses 8 instruments pendant encore plusieurs années. La durée de sa mission est allongée de 7 ans.

Partager sur les réseaux sociaux