Le site de crowdfunding Indiegogo a annoncé vendredi 26 avril qu’il n’autorisera plus les collectes de fonds anti-vaccin, ni les projets liés à la santé sans support scientifique.

De plus en plus de plateformes en ligne prennent des mesures contre la démocratisation du discours anti-vaccins sur Internet. Après Facebook, Pinterest ou encore YouTube (bien que les effets ne soient pas encore sensibles), c’est au tour du site de crowdfunding Indiegogo de prendre ses responsabilités dans la propagation de fausses informations.

Un documentaire mensonger financé à hauteur de 86.543 $

D’après Buzzfeed News, la boîte américaine va revoir prochainement sa politique interne et n’autorisera plus les collectes de fonds anti-vaccin, ni les projets liés à la santé sans support scientifique.

Cette décision fait suite à une campagne de financement d’un documentaire anti-vaccins — Vaxxed II: The People’s Truth —  ayant réuni près de 86 543 dollars. Entièrement basé sur la fausse affirmation selon laquelle les vaccins seraient à l’origine de l’autisme, le documentaire et ses réalisateurs toucheront bien l’argent récolté. Car les futures mesures d’Indiegogo n’étant pas rétroactives. La plateforme affirme néanmoins que Vaxxed II sera sûrement le dernier projet de cet acabit sur sa plateforme.

Le projet de documentaire mensonger Vaxxed II a réuni 86,543 $ sur // Source : Indiegogo

Le projet de documentaire mensonger Vaxxed II a réuni 86,543 $ sur

Source : Indiegogo

À noter qu’en termes de financement participatif, GoFundMe avait d’ores et déja fait ce choix, le mois dernier.

La rougeole de retour aux Etats-Unis (et dans le monde)

Cette décision intervient alors que les États-Unis enregistrent leur pire année en matière de rougeole depuis que la maladie a été déclarée éradiquée en 2000. Depuis janvier, près de 700 cas ont été signalés dans 22 États américains dans le cadre d’une recrudescence de cette maladie hautement infectieuse, indique le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (US Centers for Disease Control and Prevention).

À l’échelle du globe, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé, plus de 110 000 cas de rougeole ont été enregistrés dans le monde au cours des trois premiers mois de 2019, soit une augmentation de 300 % par rapport à l’année dernière. Cette recrudescence de l’épidémie a incité Donald Trump à rappeler à ses concitoyens que « les vaccinations sont si importantes ». Il avait pourtant lui-même fait le lien entre vaccins et autisme, dans un tweet de 2012.

Sensibles aux discours alarmistes sur les réseaux sociaux, de nombreux parents ont refusé de vacciner leurs enfants au cours des dernières années, entraînant de nombreux risques pour leur santé et celle de la société. L’exposition au virus de la rougeole — souvent causée par une personne ayant voyagé à l’étranger — peut rapidement être fatal lorsque le patient n’est pas vacciné.

Pour rappel, voici comment fonctionne un vaccin.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.