La mission martienne est finie pour Opportunity. Sur les réseaux sociaux, les dessinateurs et caricaturistes s'émeuvent du sort du petit rover. Ils le font vivre une dernière fois dans leurs illustrations. Sortez les mouchoirs.

Quelque part sur Mars, Opportunity s’est éteint. La Nasa ne tente plus de communiquer avec son vaillant rover martien depuis le 13 février 2019. L’astromobile est réduit au silence depuis le mois de juin : après de nombreuses tentatives, l’agence spatiale américaine cesse ses efforts pour le recontacter.

Le périple du petit robot, en mission sur Mars depuis presque 15 ans, et sa fin tragique ont ému de nombreux internautes. Sur les réseaux sociaux, plusieurs dessins ont été publiés pour rendre un dernier hommage au robot.

« Il fait de plus en plus noir… »

En couleur ou en noir et blanc, le robot vit une dernière fois à travers ces caricatures attendrissantes. Sur Instagram, « Oppy » constate que la fin est proche, tandis qu’une étoile filante passe dans le ciel. « Ma batterie est faible et il fait de plus en plus noir », s’inquiète le robot.

Sur une autre publication, où les mêmes pensées occupent le personnage, on peut distinguer un visage sur le robot Opportunity.

Le petit rover s’enfonce peu à peu dans le noir dans cette bande-dessinée composée de quatre vignettes.

View this post on Instagram

IM NOT CRYING. YOU ARE ! #opportunity @nasa #mars #Oppy

A post shared by Emily Andersen (@mrsemilyandersen) on

Sur une autre caricature, le rover semble ouvrir de grands yeux apeurés, tout en réalisant que sa « batterie est faible  ».

« Oppy » adopté par les martiens

La dessinatrice Liz Climo, connue pour ses personnages d’animaux, rend elle aussi hommage au robot. « Alors elle rentre à la maison ? », s’interroge un petit bonhomme vert en regardant le rover. « Elle est déjà à la maison », lui répond son comparse.

View this post on Instagram

thank you #opportunity

A post shared by Liz Climo (@lizclimo) on

Dans une autre caricature sous forme de bande dessinée, Opportunity compte les jours qui le séparent de son retour sur la Terre. Alors que le temps passe, il commence à réaliser que les choses ne se passent pas comme il l’espérait. Une version plus longue a été publiée sur Memedroid.

  • « Jour 1 sur 90 » : « Encore 89 jours ! »
  • « Jour 88 sur 90  » : « Deux jours avant de rentrer à la maison ! »
  • « Jour 91 sur 90 » : «  ? »
  • « Jour 1 328 sur 90 » : « Tempête de sable. Perte de puissance. Mais un bon rover continuerait. Un bon rover comme ils le voulaient. »
  • « Jour 1 944 sur 90 » : « Oh non. Je suis coincé », « Est-ce que j’ai bien travaillé ? Est-ce que je devais rentrer à la maison ? Les gars ? »
  • « Jour 2 210 sur 90 »

Les jumeaux se retrouvent

Pour d’autres dessinateurs, Opportunity n’est pas seul : le rover retrouve son jumeau Spirit. L’astromobile a été envoyé sur Mars trois semaines avant Opportunity, de l’autre côté de la planète rouge.

  • « Hey sœurette, mission accomplie ! », annonce Opportunity à Spirit.
  • « Vraiment ? »
  • « Oui, nous avons fait un bon travail… »

Les deux personnages font un « check » avec leurs bras robotisés, avant de s’en aller ensemble vers l’horizon martien.

Même la faucheuse, allégorie de la mort, se montre clémente avec le vaillant Opportunity. « Il est temps d’y aller », annonce le sombre personnage. «  Ai-je été un bon garçon ? », s’inquiète le rover. « Non. On m’a dit que tu étais le meilleur », répond la faucheuse.

Dans cette autre publication, Opportunity constate que la «  tempête de sable est épuisante ». Le rover ajoute : « Mes panneaux solaires sont couverts de sable martien. Et je me sens si fatigué. Je ne pense pas que je peux continuer. Mais ça va… Je vais juste faire un somme jusqu’à ce que vous veniez me chercher. Je sais que vous y arriverez. »

Bonne nuit, Opportunity

D’autres illustrations se passent de texte. On y aperçoit Opportunity sur Mars et sa solitude est perceptible.

Le rover s’est finalement endormi dans cette autre dessin où l’on lit simplement : « Z ».

« Bonne nuit, tendre Oppy », souhaite un autre internaute dans son dessin du rover.

7 milliards d’amis

D’autres, enfin, imaginent le jour glorieux où Opportunity pourra raconter à tous les êtres humains son aventure sur la planète rouge.

  • « Certaines personnes se plaignent que nous voyons le monde à travers nos appareils photos », constate l’auteur. « Les enfants, de nos jours… »
  • « Mais pour moi, la vraie chose stimulante dans le fait de trouver quelque chose de nouveau a toujours été de le montrer aux autres » : « Wow, vous devez voir ça ! »
  • « Explorer tout un monde nouveau serait l’aventure d’une vie. Imaginez que vous ayez la chance de partager chaque nouvelle chose à voir. »
  • « Avec 7 milliards d’amis » : « … et là c’est un sillon que j’ai creusé avec ma roue, et c’est ici qu’un tourbillon de poussière est passé devant moi, et par ici c’est la plus grande falaise que j’ai jamais vue, et là c’est…  », s’enthousiasme Opportunity.

View this post on Instagram

Thank you Opportunity. #nasa #opportunity #mars

A post shared by David Jukoski (@juks1980ish) on

Partager sur les réseaux sociaux