Ni décembre 2018, ni janvier et février 2019 : maintenant, le vol d'essai aux missions habitées de SpaceX est programmé pour mars.

SpaceX et la NASA arriveront-ils un jour à procéder au premier vol d’entraînement en prévision des missions habitées ? La question va finir par se poser, tant le calendrier du décollage a été malmené ces derniers mois : prévu au départ en décembre 2018, le vol de préparation a ensuite été programmé en janvier, puis en février et maintenant c’est le mois de mars qui est visé par les deux partenaires.

Très exactement, c’est le 2 mars que doit avoir lieu ce test grandeur nature.

Le 6 février, l’agence spatiale américaine a justifié ce troisième report par la nécessité de procéder à des vérifications complémentaires, notamment sur l’appareil et les paramètres de vol. Ce temps est aussi mis à profit pour approfondir davantage la formation des contrôleurs de vol et des responsables de la mission, qui auront pour tâche de suivre le déroulement de l’essai.

SpaceX Dragon Falcon 9
La capsule Dragon, tout en haut d’une fusée Falcon 9. // Source : SpaceX

Entraînement à la qualification

Les reports successifs de ce premier vol traduisent la haute exigence qui est imposée pour cette mission. Certes, il n’y aura aucun équipage à bord le 2 mars, mais il s’agit du premier jalon qui conduira à terme SpaceX à transporter des personnes vers la Station spatiale internationale, mais aussi à les ramener sur Terre. À un horizon plus lointain, c’est aussi la Lune et Mars qui seront desservis.

La NASA attend de ses partenaires commerciaux, Space X et Boeing, l’autre société qui est sélectionnée pour le programme des vols habités, qu’ils démontrent que leurs systèmes sont prêts à entreprendre des vols réguliers vers la Station spatiale internationale. Une fois complétés le vol d’essai inhabité puis celui avec un équipage d’entraînement, SpaceX et Boeing seront qualifiés pour l’ISS.

Le 28 janvier dernier, SpaceX a procédé à la mise à feu statique de la fusée Falcon 9 qui sera utilisée pour acheminer le vaisseau Dragon qui se trouve en ce moment à son sommet. Il s’agit d’une étape importante, pour le vol Demo 1, qui permet de vérifier le bon comportement du lanceur avec son utilisation le jour J. Le vol aura lieu depuis le complexe de lancement 39 du centre spatial Kennedy, en Floride.

Le calendrier des essais

La NASA a partagé le calendrier estimatif des différents essais pour les semaines et les mois à venir. Ces dates sont susceptibles d’évoluer :

  • SpaceX Demo 1 (sans équipage) : 2 mars
  • Vol d’essai de Boeing (sans équipage) : pas avant avril 2019
  • Test d’interruption du décollage sur l’aire de lancement pour Boeing : pas avant mai 2019
  • Test d’interruption d’une mission en vol pour SpaceX : juin 2019
  • SpaceX Demo 2 (avec équipage) : juillet 2019
  • Test de vol pour Boeing (avec équipage) : pas avant août 2019
SpaceX Falcon 9 Dragon
Mise à feu statique du vol Demo 1. // Source : SpaceX

Partager sur les réseaux sociaux