SpaceX et la NASA annoncent que le vol d'essai inhabité du vaisseau Dragon est reporté de quelques jours. Il aura toujours lieu en janvier 2019.

SpaceX n’en est plus à un retard près. Alors que son premier vol d’essai sans équipage devait avoir lieu le 7 janvier 2019, celui-ci aura finalement lieu le 17 janvier. Dans un communiqué publié le 7 décembre, la NASA explique que ce léger report n’est pas de la faute de son partenaire commercial, mais simplement un problème de disponibilité du vaisseau Dragon qui servira à ce test.

« Cet ajustement permet le retour de l’engin spatial Dragon de la 16e mission commerciale  », explique l’agence spatiale américaine. Cette mission sert à ravitailler la Station spatiale internationale. Le vaisseau a décollé de Floride le 5 décembre, grâce à une fusée Falcon 9, et s’est arrimé le 8 à l’ISS. Il est prévu que l’engin reste là-haut près de cinq semaines. Il retournera sur Terre vers le 14 janvier.

La capsule Dragon V2. // Source : SpaceX

Demo-1 et Demo-2

La mission Demo-1 servira à SpaceX et à la NASA de premier test dans des conditions réelles. De nombreuses données seront collectées à cette occasion. Par la suite, une autre mission, Demo-2, permettra de passer à l’étape des essais de vols habités. Une fois que les procédures seront validées, SpaceX pourra commencer à acheminer des équipages dans l’espace, par exemple sur l’ISS.

Ces missions pourraient débuter en 2020. Une autre entreprise se propose de transporter des femmes et des hommes dans l’espace : il s’agit de Boeing. La qualification de ces deux sociétés est attendue avec impatience outre-Atlantique, car elle permet d’une part de ne plus dépendre des Russes et d’autre part d’avoir des alternatives en cas de défaillance d’un partenaire.

Partager sur les réseaux sociaux