Knickers vit des jours paisibles dans une ferme australienne. Depuis quelques jours, ce bovin est devenu célèbre pour sa taille. Pourtant, l'animal a été qualifié injustement d'énorme vache.

Le bovin Knickers est devenu une célébrité en quelques heures. Présenté par le média australien PerthNow comme « le bœuf le plus gros d’Australie » le 26 novembre 2018, l’animal a fait le tour du net. Dans plusieurs images et vidéos, on aperçoit ce spécimen holstein de 1,94 mètre de haut et de 1,4 tonne dominer un troupeau de bovins wagyu.

Si l’on en croit le propriétaire de cet animal, un dénommé Geoff Pearson, Knickers aurait été préservé de l’abattoir car il est trop lourd. « Nous avons un roulement élevé de bétail et il a eu la chance de rester ici », avance-t-il, cité par Associated Press.

Knickers est un bœuf

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont nombreux à s’être émus pour l’histoire de cette « vache » préservée du hachoir grâce à sa taille. Pourtant, quelques éléments de contexte permettent de deviner que Knickers n’est pas un phénomène aussi rare. Le choix de filmer l’animal au milieu d’un troupeau de wagyu n’est sans doute pas anodin.

Tout d’abord, il faut préciser que cet animal n’est pas une vache, comme ont pu le mentionner certaines sources. Une vache est une femelle de l’espèce des Bos taurus. Un bœuf est un taureau de cette même espèce, qui a été castré lors de son élevage, souvent afin de produire de la viande bovine. Knickers appartient à cette catégorie.

Interrogée par nos confrères de The Verge, Alison Van Eenennaam, chercheuse au sein du département de science animale de l’UC Davis (Californie), invite à nuancer l’idée que Knickers est un bœuf de taille exceptionnelle. Si cet animal est si gros, c’est tout simplement parce qu’il a vécu plus longtemps que ses semblables (7 ans).

D’autres grands spécimens ont été observés

La scientifique rappelle que d’autres bovins imposants ont été observés, comme le bœuf Daniel en 2016 (1,93 mètre) ou Blosom, une vache entrée dans le livre Guinness des records en 2015 (1,93 mètre).

Un dogue au milieu des labradors

Le fait de filmer Knickers au milieu d’un troupeau de wagyus peut aussi s’avérer trompeur. Pour Alison Van Eenennaam, cette manière de présenter les choses revient en quelque sorte à « photographier un Dogue allemand au milieu d’un tas de jeunes labradors. »

Comme le relève Le Figaro, les bœufs Holstein mesurent entre 20 et 30 % de plus que les vaches wagyus. Il faut aussi considérer le fait que les vaches qui entourent Knickers dans ces images sont âgées d’1 an (soit 6 de moins que le bœuf).

Knickers le bœuf semble donc avoir été injustement qualifié de grosse vache. Il devrait poursuivre le reste de sa vie dans la ferme de son maître en Australie.

Partager sur les réseaux sociaux