SpaceX a célébré un nouveau succès : 200 atterrissages réussis (mais pas d’affilée) avec ses fusées.

SpaceX est une entreprise qui aime célébrer des records. Le centième moteur Merlin fabriqué, en 2014. Le centième vol de sa fusée Falcon 9, en 2020. Le centième moteur Rapteur construit, l’année suivante. Sans parler des atterrissages réussis, du nombre de réutilisations d’un même lanceur ou de satellites envoyés lors d’une même mission.

La Falcon 9 est le principal lanceur

L’occasion était trop belle pour manquer l’occasion de marquer une nouvelle fois le coup, avec la mission organisée le 12 juin 2023. À l’occasion d’un vol en apparence banal, l’entreprise américaine a pu franchir le seuil du 200e atterrissage d’une fusée — une Falcon 9, en l’occurrence, qui est le principal lanceur à sa disposition — le Falcon Heavy servant de façon anecdotique.

SpaceX Falcon 9
Un retour de fusée. // Source : SpaceX

Qui dit deux-centième atterrissage dit deux-centième décollage. Il est à noter qu’il y a un petit décalage entre les deux records. Le cap des 200 décollages a été franchi en tout début d’année (le 3 janvier). Cet écart n’est pas surprenant : SpaceX n’a pas toujours pu ou voulu faire revenir sur Terre le premier étage de ses fusées. Certains exemplaires ont ainsi été perdus.

Il a fallu près de huit ans à SpaceX pour franchir ce cap des 200 atterrissages — il faut remonter à décembre 2015 pour enregistrer le tout premier succès. Depuis, la société a accéléré la cadence et gagné en expérience. On ne compte que trois échecs (le dernier date de début 2021). C’est désormais devenu la routine pour la société, là où d’autres entreprises n’ont pas encore sauté le pas.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !