Une gigantesque tache traverse le Soleil, face à notre planète. Elle peut être observée sans télescope, mais pas sans précaution, car on ne regarde jamais l’étoile directement sans protection.

Une impressionnante tache se promène sur le Soleil : elle est si énorme que l’on peut même la distinguer sans utiliser un télescope. Le phénomène astronomique, repéré par ScienceAlert le 24 mai 2023, est visible de vos propres yeux, à condition de prendre des précautions pour l’observer en toute sécurité. Numerama a pu en faire le constat depuis Paris, à l’aide de lunettes de protection adaptées.

Cette tache sur le Soleil est 4 fois plus grande que la Terre

La tache solaire est 4 fois plus grande que la Terre. Elle est baptisée AR3310 et fait actuellement face à notre planète. Observée à l’aide de lunettes d’éclipse, elle apparait sous la forme d’un point sombre et flou, vers le bas du Soleil.

Les taches sont des régions à la surface du Soleil, dont la température est inférieure à ce qui les entoure. Selon les indications de ScienceAlert, la tache AR3310 a émis une puissante éruption solaire lorsqu’elle est passée de ce côté du Soleil. L’éruption a été classée comme « M », soit une éruption de niveau moyen. Il n’est pas exclu que la tache déclenche une autre éruption de classe X (soit les plus puissantes qui existent) alors qu’elle fait encore face à notre planète. De telles éruptions peuvent provoquer des pannes radioélectriques et parfois être à l’origine de belles aurores boréales.

Les taches solaires mettent environ 10 jours à traverser le Soleil (si elles ne disparaissent pas avant) — le Soleil mettant 25 jours à réaliser un tour sur lui-même.

Comment observer la tache solaire en toute sécurité ?

Il ne faut jamais regarder le Soleil en face, sans protection adaptée. Le risque est de s’exposer à une grave brûlure de l’œil. Que ce soit pour voir une éclipse solaire ou simplement admirer l’astre, on ne le regarde jamais en vision directe. Les lunettes de Soleil sont également proscrites. Optez toujours pour des lunettes spécialement conçues pour les éclipses, que l’on peut se procurer dans des enseignes spécialisées, comme la maison de l’Astronomie à Paris.

Les lunettes doivent être certifiées CE pour observer en toute sécurité les éclipses, les transits de planète ou les taches solaires. Si elles sont bien stockées, au sec, les lunettes peuvent être conservées un an : au-delà, ne les utilisez plus, car leur pouvoir filtrant a pu s’estomper.

La tache solaire AR3310, le 24 mai 2023. // Source : SDO/HMI, annotation Numerama
La tache solaire AR3310, le 24 mai 2023. // Source : SDO/HMI, annotation Numerama

Par ailleurs, ne regardez jamais dans un télescope pointé vers le Soleil, si l’instrument n’est pas équipé d’un filtre solaire. Observer avec des lunettes d’éclipse, à travers un télescope sans filtre solaire, est pareillement proscrit

Le Soleil est proche du maximum d’activité de son 25e cycle, entamé en décembre 2019. Tous les 11 ans, la surface de l’étoile varie de façon périodique, avec un nombre de taches qui évolue. Lors du maximum du cycle, davantage de taches comme AR3310 sont susceptibles d’apparaitre. On peut donc s’attendre à d’autres surprises réservées par le Soleil prochainement.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !