En raison de mauvaises conditions météorologiques, le lancement de la mission JUICE de l’ESA vers Jupiter ne peut pas avoir lieu le jeudi 13 avril 2023, comme annoncé. Le départ est repoussé au lendemain.

Tout était prêt, mais la météo a contrecarré les plans de l’Agence spatiale européenne (ESA). Alors que le décollage de la mission JUICE devait avoir lieu le jeudi 13 avril 2023 à partir de 14h15, on a appris quelques minutes avant, pendant un événement organisé en direct, que tout était annulé. « Le lancement d’aujourd’hui est reporté à cause du risque de foudre. À demain ! », a tweeté l’Agence spatiale européenne à 14h10, citant un autre tweet d’Arianespace — JUICE doit être lancée à bord d’une fusée Ariane 5.

La nouvelle date de lancement a été communiquée : il ne faudra pas attendre bien longtemps, car le second essai de décollage de JUICE est prévu le lendemain, soit le vendredi 14 avril, à partir de 14h14 (heure de Paris).

L’envol de JUICE dans l’espace repoussé à cause de la météo

Les décollages de fusées sont extrêmement sensibles aux aléas météorologiques. C’est pourquoi l’ESA ne préfère prendre aucun risque avec le départ de JUICE dans l’espace, quitte à le repousser. Les lanceurs sont généralement conçus pour être insensibles aux coups de foudre, mais les agences spatiales préfèrent quand même éviter ce danger.

Rappelons que la mission JUICE a coûté 1,6 milliard d’euros à l’Agence spatiale européenne, qui ne peut donc pas jouer avec le feu et prendre le risque de perdre la précieuse sonde au moment du décollage.

La fusée Ariane 5 qui transportera JUICE. // Source : Flickr/CC/ESA - S. Corvaja (photo recadrée et modifiée avec Canva)
La fusée Ariane 5 qui transportera JUICE. // Source : Flickr/CC/ESA – S. Corvaja (photo recadrée et modifiée avec Canva)

À quoi sert la mission JUICE de l’ESA ?

Avec JUICE, l’ESA ambitionne de s’approcher de l’impétueuse Jupiter, pour aller voir d’un peu plus près 3 de ses lunes glacées : Ganymède, Callisto et Europe. Les scientifiques ont de bonnes raisons de penser que ces mondes seraient habitables. Sous la croûte de glace de ces satellites naturels joviens, se cachent des océans liquides. Si la vie existe bien dans les environs de Jupiter, c’est probablement dans ces océans. Cela dit, puisque JUICE se contentera d’observer les lunes à distance, elle ne sera pas en mesure de confirmer si la vie se cache bien près de Jupiter.

Pour atteindre sa cible, JUICE ne voyagera pas en ligne droite dans l’espace. La sonde européenne va au contraire zigzaguer, grâce à la gravité de plusieurs corps célestes pour mieux atteindre Jupiter et ses lunes. Des survols de la Terre et de Vénus sont ainsi prévus. Le voyage sera long : JUICE n’atteindra Jupiter qu’en juillet 2031, soit au terme d’un trajet de 8 années.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !