La Terre tourne autour du Soleil, et sur elle-même également. Que se produirait-il si quelque chose venait faire cesser brusquement son paisible mouvement de rotation ?

Tous les 24 heures environ, la Terre fait un tour sur elle-même. Rien ne vient empêcher cette inéluctable rotation, autour de l’axe des pôles de notre planète (à ne pas confondre avec le mouvement de révolution, qui décrit le mouvement de la Terre autour du Soleil). Mais, si un jour notre planète bleue cessait tout à coup de tourner ainsi, qu’adviendrait-il ?

On s’en doute, ce ne serait pas bon signe pour nous, et pour les paysages que nous connaissons. La Terre tourne à la vitesse de 460 m/s (ou 1 650 km/h). Si le mouvement de rotation terrestre cessait brusquement, l’atmosphère de la Terre, elle, continuerait de tourner. Cet élan emporterait toutes les choses sur Terre en direction de l’est. Tous les éléments qui ne sont pas attachés à la roche mère seraient arrachés et emportés dans l’atmosphère : les roches, les plantes, les bâtiments, etc (oui, même votre chat). Les mouvements des roches et des océans déclencheraient des tremblements de terre et des tsunamis.

Le système solaire. // Source : Canva
Le Système solaire. Pourquoi vouloir empêcher la Terre de tourner dans cet équilibre parfait ? // Source : Canva

Un autre effet, si la Terre cessait subitement de tourner, concernerait son champ magnétique. Celui-ci ne serait plus régénéré, et il finirait par se désintégrer. Notre protection contre les rayons cosmiques n’existerait plus, et c’est toute la biologie terrestre qui serait menacée (où ce qu’il en resterait, vu les dégâts précédemment évoqués).

La Terre ne va pas cesser de tourner sur elle-même de sitôt

Rassurez-vous néanmoins, ce n’est pas près d’arriver. Selon la Nasa, la probabilité d’un tel événement est « quasiment nulle durant les quelques milliards d’années à venir ». Pour cesser subitement le mouvement de rotation de la Terre, il faudrait un événement déployant autant d’énergie que toute celle stockée dans l’impulsion de chaque élément se trouvant sur notre planète qui tourne. Une énergie telle, qu’il est impossible de pouvoir la fournir avec un mécanisme physique sur Terre.

La situation serait différente si le processus était plus lent, s’il fallait des milliards d’années à la Terre pour que son mouvement de rotation cesse. Cela semble déjà un peu moins improbable : les lois de la physique permettent en tout cas de concevoir une situation dans laquelle la Terre ne serait pas totalement à l’arrêt, mais où elle mettrait 365 jours à faire un tour sur elle-même. Dans ce cas, la situation ressemblerait un peu à ce qui se passe avec la Lune actuellement (une face est éclairée par le Soleil pendant 2 semaines, puis est dans la nuit pendant 2 autres semaines).

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !