L’agence spatiale américaine travaille toujours à la récupération de Capstone, qui connaît des désagréments depuis plusieurs jours. Un plan pour le sauver est en préparation.

C’est peut-être le bout du tunnel pour Capstone. Dans un point d’étape partagé le 21 septembre 2022, l’agence spatiale américaine a progressé dans ses efforts visant à reprendre totalement la main sur Capstone. Ce serait une excellente nouvelle pour la Nasa : voilà plusieurs jours que la sonde connaît des difficultés, sans que l’équipe au sol ait réussi à trouver une solution.

Sur le papier, Capstone n’est qu’un nanosatellite. Son rôle est pourtant tout à fait important : il doit tester une orbite particulière autour de la Lune, sur laquelle sera positionnée la future station lunaire. En somme, il tient le rôle d’éclaireur, de première étape pour le programme Artémis, qui va faire revenir les astronautes sur la Lune durant la décennie 2020.

Un plan pour retrouver la maîtrise de Capstone

Dans son point d’étape du 12 septembre, la Nasa signalait que Capstone avait basculé dans un mode de sécurité. L’engin avait aussi eu un souci de consommation énergétique et un souci ponctuel de communication. Puis le 15 septembre, la Nasa indiquait que son principal sujet était de conserver un niveau de température correct pour le système de propulsion de Capstone.

Les dernières nouvelles de la Nasa sur ce sujet s’avèrent encourageantes. « Au cours de la semaine dernière, le vaisseau spatial Capstone a pu améliorer les conditions thermiques de l’ergol et d’autres systèmes critiques tout en maintenant une production d’énergie positive », résume l’agence. Il reste un problème : la rotation du véhicule sur lui-même.

capstone
Une vue d’artiste de Capstone. // Source : NASA/Daniel Rutter

La Nasa indique avoir un plan pour cesser ce mouvement. Des tests ont été menés et leurs résultats indiquent que cette approche est viable. On ne sait toutefois pas encore quand cette tentative de rétablissement sera menée : l’agence spatiale fait savoir qu’il y a encore quelques tests et préparatifs à terminer avant. Cela pourrait nécessiter quelques jours supplémentaires.

Capstone est censé arriver dans les parages de la Lune courant novembre 2022. En l’état actuel, sa trajectoire reste bonne. Par chance, les défaillances du nanosatellite se sont manifestées au moment où il terminait une manœuvre de correction. Mais, la question qui va commencer à se poser est de savoir si le petit engin sera à même de pouvoir remplir ce pour quoi il a été fabriqué.