Apple a intégré l’emoji corail dans la section plantes, les internautes sont révoltés.

Depuis la mise à jour 15.4, Apple a intégré une nouvelle série d’emojis pour rajouter plus de contenus à son catalogue déjà bien garni. Parmi ces ajouts, il y a l’emoji corail. Le problème ? Celui-ci est classé dans la catégorie des végétaux, après le coquillage et le champignon. Or, le corail est un cnidaire, de la même famille que les méduses ou les anémones : il s’agit donc d’un animal et non une plante.

img_3653
Capture d’écran : Emojis Apple

Un corail avec des plantes ?

Les nouveaux emojis d’Apple sont disponibles avec la mise à jour 15.04 depuis le 14 mars 2022. Cette nouvelle série compte 37 nouveaux emojis, sans compter les différentes teintes de peau disponibles. Parmi ces emojis, on retrouve un corail. Ce qui est « étrange », c’est qu’Apple a décidé d’intégrer cet emoji dans la catégorie flore et végétaux, et non avec les animaux.

Mais Apple a fait une erreur : le corail n’est pas une plante, mais un animal marin qui appartient à l’espèce des cnidaires, exactement comme les méduses. Et depuis quelques jours, des centaines voire des milliers d’utilisateurs des réseaux sociaux se révoltent sur Twitter et font savoir au géant américain leur mécontentement.

« Nous avons un emoji corail, mais il est dans la catégorie plantes. Est-ce que quelqu’un peut dire à Apple que les coraux appartiennent au règne animal ? À moins que l’idée soit de sensibiliser au blanchiment des coraux, il faut que vous rangiez cet emoji corail dans la catégorie des animaux », s’est également énervé l’utilisateur @lemoondragon sur Twitter.

Même si Apple souhaite à travers son emoji sensibiliser au blanchissement des coraux et au réchauffement climatique, il n’empêche que l’emoji n’est pas à la bonne place, et qu’ils doivent le déplacer dans la catégorie animale. On espère qu’Apple réagira vite et corrigera cela à travers une future mise à jour.

Le corail est une espèce marine qui existe depuis des millénaires, elle est essentielle à la biodiversité des fonds marins qui s’assemblent pour former les récifs coralliens. Cette espèce, aujourd’hui très menacée, subit depuis plusieurs années les conséquences du réchauffement climatique et de l’activité humaine. Les récifs coralliens sont très convoités par les marins, en raison de leur écosystème, riche en poissons rares et en coraux.