Incarnez Robin et ses compagnons pour lutter contre les infamies du prince Jean. Voici Les Aventures de Robin des Bois, notre jeu de société de la semaine.

Angleterre, 1193. Le prince Jean et ses sbires font régner la terreur dans le comté de Nottingham. Heureusement, Robin des Bois et ses compagnons sont là pour lutter contre cette injustice… et pour ouvrir des petites cases.

Les Aventures de Robin des Bois est un jeu coopératif. Chaque joueur y incarne Robin ou un de ses camarades, et tous ensemble luttent contre le jeu, au travers d’une aventure découpée en sept chapitres.

Les règles de base pour commencer la première partie tiennent sur une simple feuille. Elles portent essentiellement sur le déplacement des personnages. En effet, le plateau de jeu, représentant la forêt de Sherwood, le château et quelques habitations, ne présente aucun découpage qui pourrait servir à déplacer nos pions. Comme dans un monde ouvert de jeu vidéo, ils se déplacent librement, en utilisant à leur guise des silhouettes de déplacement prévues à cet effet, en les plaçant les unes derrière les autres, pour arriver d’un point A à un point B. Évidemment, il est interdit de passer au travers d’éléments de décor (murs, arbres, etc.).

Les Aventures de Robin des Bois
Source : Iello

Le reste des règles est présenté sous forme de tutoriel, là encore comme dans un jeu vidéo. Un épais livre sert de fil conducteur. Le premier scénario commence par mettre en place l’histoire, puis vous prend par la main pour apprendre à jouer. Interagir avec d’autres personnages, combattre des soldats, etc.

Chaque chapitre vous donne une mission à accomplir, dans un temps imparti représenté par des sabliers qu’on retire progressivement. L’ordre du tour n’est pas fixe, mais dépend de disques qu’on pioche dans un sac. Il y a un disque par joueur, un disque qui permet à tout le monde de jouer, un disque qui représente les gardes, etc. Quand vient son tour, on peut se déplacer grâce à ses silhouettes, puis effectuer une action : combattre un ennemi ou interagir avec le plateau.

Les Aventures de Robin des Bois
Que se cache-t-il sous cette case ? // Source : Iello

Les combats se règlent en piochant trois cubes dans le sac. On en ajoute des blancs ou des mauves en cours de partie, selon nos actions et ce qui est indiqué par le livre. Dès qu’on pioche un cube blanc, le combat est gagné, sinon il est perdu, nous obligeant à perdre du temps pour nous battre à nouveau au prochain tour.

Le plateau est truffé d’éléments, des cases numérotées amovibles, plus ou moins grandes, comme les fenêtres d’un calendrier de l’Avent. Si vous vous arrêtez sur l’une d’elles et qu’elle comporte un point d’interrogation, vous pouvez interagir avec elle, en lisant la page correspondante du livre. Et, généralement, vous allez ensuite la retourner sur son verso. Selon les cas, ce changement est temporaire, et on remet en place la tuile à la prochaine partie, ou permanent pour le reste de la campagne. Par exemple, si vous coupez un arbre, il ne repousse pas.

Les Aventures de Robin des Bois
Les silhouettes de déplacement. // Source : Iello

Si vous arrivez au bout du temps imparti pour la mission, c’est un échec. Vous pouvez la retenter, et certains éléments scénaristiques seront différents. Ils ne changeront plus pour les tentatives suivantes, et vous saurez donc à quoi vous attendre. En cas de réussite, on passe au chapitre suivant. Et ainsi de suite jusqu’au dénouement final.

Évidemment, nous n’entrons pas dans les détails, pour ne pas vous gâcher la surprise du scénario et de ce qui se cache sous les cases à retourner.

Pourquoi jouer aux Aventures de Robin des bois ?

Allons droit au but : nous avons adoré jouer aux Aventures de Robin des Bois. Bien sûr, il faut apprécier les jeux coopératifs et narratifs. Si c’est votre cas, foncez.

Les Aventures de Robin des Bois
Source : Iello

À commencer par le matériel. Les illustrations sont très réussies, très détaillées. Notons d’ailleurs que l’auteur est également l’illustrateur du jeu. Et, bien sûr, les petites fenêtres à ouvrir font leur effet, tel un enfant découvrant son chocolat chaque jour jusqu’à Noël.

Le jeu est très fluide, et surtout très accessible. Les règles tiennent en quelques lignes, et on apprend les nouvelles possibilités au fur et à mesure. Le jeu n’est pas très compliqué, mais selon nos choix, on a plus ou moins de mal à réussir à finir le scénario dans les temps. Il en va de même pour les combats, dans lesquels on ne peut pas mourir, mais qui nous obligent simplement à les retenter au tour suivant.

L’histoire, sans atteindre le niveau d’un roman ou d’une série télévisée, reste intéressante, et on prend plaisir à suivre les aventures de nos personnages. C’est surtout son interactivité qui est plaisante, la liberté offerte par le système de déplacement, et le fait que nos choix ont des conséquences sur la suite de la campagne, tant dans le scénario que physiquement sur le plateau.

On pourrait éventuellement lui reprocher une certaine répétitivité dans les actions, mais les objectifs des missions sont suffisamment différents pour que ça ne soit pas gênant. Reste la question de la rejouabilité. Le jeu propose un mode avancé, proposant une difficulté accrue et quelques changements dans le scénario. La campagne comporte également un embranchement, qui vous fera jouer certains scénarios plutôt que d’autres selon vos choix et actions. Mais une fois arrivé au bout de sa première campagne, et sans l’effet de surprise, l’engouement est moindre pour recommencer. Il ne s’agit donc pas d’un jeu à usage unique (comme un jeu d’enquête par exemple), mais on s’en approche. Pour nous ce n’est clairement pas un frein, et l’expérience est suffisamment riche la première fois pour qu’elle en vaille la peine.

Les Aventures de Robin des Bois
Source : Iello

Les Aventures de Robin des Bois est un excellent titre pour qui aime les jeux coopératifs et narratifs. Très joli, il est en plus très original par bien des aspects. Ses parties fluides et ses règles très simples en font un excellent jeu familial. On croise les doigts pour qu’il rencontre le succès qu’il mérite et qu’on puisse découvrir la suite de l’aventure.

À noter que l’auteur/illustrateur avait déjà commis un premier jeu il y quelques années, Andor, coopératif lui aussi, chez le même éditeur, mais auquel nous n’avons pas eu l’occasion de jouer.

  • Les Aventures de Robin des Bois est un jeu de Michael Menzel
  • Illustré par Michael Menzel
  • Édité par Iello
  • Pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 60 minutes
  • Au prix de 59,90 € chez Philibert

Le verdict

Source : Iello

Les Aventures de Robin des Bois

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.