Les jeux d’enquête sont pléthore. Mais ceux de cette semaine mettent à contribution un sens rarement utilisé dans les jeux de société : l’ouïe. C’est Echoes, notre proposition ludique de la semaine.

Echoes n’est pas un jeu unique, mais une collection, composée de trois boîtes pour le moment. Le principe et les règles sont toujours les mêmes, seule change l’intrigue. En coopération avec les autres joueurs, vous devez découvrir ce qu’il s’est passé, grâce à votre don : vous percevez des bruits et des voix émanant des objets, les fameux « échos du passé ».

Dans La Danseuse, le fantôme d’une jeune fille hante une demeure dans la lande écossaise. Le Cocktail vous emmène dans la pâle lueur d’un bar clandestin de New York, lieu de réunion de la pègre locale. L’Éclipse, enfin, vous projette dans un futur lointain, dans un monde en ruine, où l’humanité est revenue à un niveau primitif de civilisation suite à un mystérieux événement.

Le matériel est toujours le même : des cartes, illustrant des objets. Six d’entre elles sont en carton épais, et représentent le début de chaque chapitre. Les dix-huit autres viennent compléter les chapitres susnommés par groupe de trois.

Echoes
Source : Ravensburger

Vous avez aussi obligatoirement besoin d’une application pour jouer, à installer sur votre téléphone ou votre tablette. Grâce à elle, après avoir écouté le prologue de votre histoire, vous scannez les cartes une par une, et écoutez ce que l’objet en question peut vous dévoiler de l’intrigue. Il peut s’agit d’un son, d’un bruit, d’une voix, d’un dialogue, d’une ambiance. Bref, il faut tendre l’oreille. À noter que si votre appareil n’est pas compatible avec la reconnaissance des cartes, chacune dispose aussi d’un code à rentrer manuellement dans l’application. C’est juste un peu plus long.

Voici un petit exemple de son après avoir scanné la carte de cette médaille :

Après avoir « écouté » les différents objets, vous essayez de résoudre l’enquête. Pas de panique, on ne peut pas perdre dans Echoes. On peut simplement mettre un peu plus de temps pour atteindre le dénouement.

Il faut tout d’abord trouver les trois cartes à associer à chaque début de chapitre, toujours en les scannant avec l’application. Cette dernière vous aide en vous indiquant, en cas d’erreur, combien de cartes n’appartiennent pas au chapitre, mais sans préciser lesquelles. Il ne suffit pas de les regrouper, il faut aussi les agencer dans l’ordre chronologique. Quand un chapitre est complet, vous avez droit à un récapitulatif, avec quelques éléments sonores supplémentaires pour vous aider pour la suite.

Enfin, quand tous les chapitres ont été trouvés, il reste une dernière étape pour résoudre l’enquête : les remettre tous dans l’ordre. Puis un épilogue récapitulatif vient clore la séance.

Pourquoi jouer à Echoes ?

La grosse originalité d’Echoes vient évidemment de l’utilisation des sons pour résoudre une enquête. En réalité, c’est même tout le cœur du jeu : les cartes ne servent finalement que de support à rattacher à ce qu’on a entendu pour ordonner les différents indices sonores.

Curieux, mais légèrement sceptiques au départ, nous avons très vite été conquis en y jouant !

Echoes
Source : Ravensburger

Premièrement, les sons, les voix, les bruitages, tout est très bien rendu et bien réalisé. Les comédiens et les bruiteurs ont bien fait leur boulot. L’application est simple d’utilisation et la reconnaissance des cartes fonctionne sans souci.

Mais surtout, condition nécessaire pour faire un bon jeu d’enquête, les scénarios sont réussis. On a envie d’avancer dans l’histoire et d’en comprendre son fin mot. Trois boîtes pour le moment, trois thèmes totalement différents. La Danseuse est notre préférée, mais les deux autres sont très bien également. L’Éclipse, bien qu’un peu plus brouillonne, avec deux directions sans vraiment de rapport mais qui se rejoignent, propose cependant une thématique très originale pour ce type de jeu. Dans tous les cas, nous avons enchaîné les trois en un weekend.

La difficulté en revanche n’est pas très corsée. Si vous êtes un groupe de joueuses ou joueurs aguerri à ce type de jeu, vous n’aurez aucune difficulté pour clore les enquêtes. Voire si vous êtes débutants. D’autant plus qu’on ne peut pas « perdre » : on arrive forcément au bout, simplement notre score de fin est plus ou moins bon selon notre nombre d’erreurs. On joue vraiment pour l’histoire et l’originalité du gameplay. Évidemment, une fois terminée et l’intrigue comprise, vous ne pouvez plus y rejouer.

Echoes
Source : Ravensburger

Doté d’une façon de jouer totalement originale, Echoes parvient à se démarquer des autres jeux d’enquête et à nous passionner, malgré son manque de difficulté. Les thèmes et les histoires sont prenants, et la bande-son de qualité aide à s’y plonger. L’application indique qu’une quatrième boîte est d’ores et déjà prévue… on a hâte !

  • Echoes sont des jeux de Dave Neale et Matthew Dunstan
  • Édités par Ravensburger
  • Pour 1 à 4 joueurs à partir de 14 ans
  • Pour des parties d’environ 45 à 60 minutes
  • Au prix de 10,50 € chez Philibert :

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.