Scuf commercialise une manette Xbox plus haut de gamme, avec plusieurs options de personnalisation. De quoi faire peur à la manette Elite de Microsoft ? Oui, assurément.

Depuis quelques années, Microsoft propose aux joueuses et joueurs exigeants la manette Xbox Elite Series 2 — un pad très cher conçu pour celles et ceux à la recherche d’une expérience de jeu plus pointue. Étrangement, la firme de Redmond n’a pas encore renouvelé ce produit pour la Xbox Series S et la Xbox Series X. En attendant une éventuelle manette Series 3, les propriétaires d’une des deux consoles pourraient trouver leur bonheur avec le modèle Instinct Pro de Scuf Gaming — au positionnement similaire.

Scuf Gaming est un accessoiriste connu pour ses manettes de qualité. Et il est important de noter que son pad Instinct Pro — également disponible en version Instinct, un peu plus basique — est certifié Xbox. Cela appuie sa légitimité et est susceptible d’en faire un vrai produit de substitution pour remplacer la manette de base. Pour un prix à garder en tête : à partir de 219,99 euros.

Manette Xbox standard (en haut) versus manette Scuf Instinct Pro (en bas) // Source : Maxime Claudel pour Numerama

La personnalisation à gogo

Quand Scuf Gaming m’a contacté pour me proposer de tester l’Instinct Pro, il m’a fourni une liste d’options — payantes — pour personnaliser ma manette. Vous n’imaginez pas à quel point le constructeur offre du choix en la matière : couleur de la coque (y compris des imprimés plus surprenants), finitions des boutons, types de sticks (creusé, bombé, allongé…), lumière autour des sticks, apparence de la croix directionnelle, couleur des bumpers et des gâchettes et, enfin, suppression des moteurs de vibration. Il y a de quoi passer des heures à concevoir la manette de ses rêves.

Voilà ce qu’on peut faire :

How it started // Source : Capture d’écran

Voilà ce que j’ai choisi de faire :

How it ended // Source : Capture d’écran

À noter que la face avant peut être facilement retirée pour permettre de changer les sticks (deux supplémentaires sont fournis avec la manette) ou être remplacée par une autre. Elle est maintenue par des aimants.

Dans son aspect général, la manette de Scuf Gaming ressemble trait pour trait à la manette Xbox fournie avec la Xbox Series S et la Xbox Series X (le moule doit être le même). C’est une excellente chose pour l’ergonomie qu’on ne manque jamais de mettre en avant chez Numerama. Le constructeur a quand même retravaillé les finitions pour proposer une manette beaucoup plus aboutie (le jeu sur les teintes pour donner une impression de camouflage sur certains éléments est exquis). Non seulement la qualité est supérieure, mais en prime, tous les petits ajouts permettent d’améliorer l’ergonomie. Heureusement, au regard de l’écart de prix.

Manette Xbox Elite Series 2 (en haut) versus manette Scuf Instinct Pro (en bas) // Source : Maxime Claudel pour Numerama

L’ergonomie de base, encore magnifiée

Les évolutions apportées par la manette Instinct Pro de Scuf Gaming en termes d’ergonomie sont nombreuses :

  • Le plastique de la coque avant est beaucoup plus doux et agréable (attention, il accroche plus les traces) ;
  • Le contour des sticks est plus granuleux, ce qui permet de mieux accrocher le pouce ;
  • Le grip à l’arrière, qui s’appuie sur un assemblage de petits hexagones de tailles différentes, est exemplaire (meilleur encore que celui de la Elite Series 2, c’est dire) ;
  • La course des gâchettes peut être raccourcie, pour ne pas dire annulée, offrant un feeling proche d’un clic de souris (les amateurs de jeu de tirs apprécieront) ;
  • Quatre palettes personnalisables font leur apparition pour leur associer des raccourcis (n’importe quel bouton sauf les gâchettes, la touche Xbox et le bouton Share) ;
  • Le clic produit par la croix directionnelle est moins aigu, plus agréable à l’oreille.

Vous l’aurez compris : le gain en confort est indéniable.

Le grip de la manette Scuf Gaming Instinct Pro pour Xbox // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Au sujet des palettes, il faut reconnaître que leur placement peut s’avérer assez déroutant de prime abord. Les palettes P1 et P4 sont très accessibles, car larges et situées près des manches. On a constamment le majeur dessus, ce qui permet une utilisation très naturelle. À l’inverse, P2 et P3, situées au même niveau, mais vers l’intérieur, induisent une gymnastique moins évidente : on appuie dessus avec l’ongle du majeur.

On rappelle que Microsoft a opté pour des palettes amovibles concernant sa Elite Series 2, ainsi qu’un placement différent — moins agréable que la solution retenue par Scuf Gaming. En somme, cette Instinct Pro s’attache à améliorer une ergonomie déjà excellente à la base.

Ailettes de la manette Scuf Instinct Pro Ailettes de la manette Elite Series 2

Le point sur le poids (avec batterie ou piles) :

Manette Xbox standard Pad Elite Series 2 Scuf Gaming Instant Pro
Poids 288 grammes 345 grammes 297 grammes

Trois profils personnalisables

La Instinct Pro intègre trois profils préinstallés, correspondant à autant de genres : FPS/Battle Royale (témoin lumineux bleu), Sports (témoins lumineux rouges) et Jeux de courses (témoin lumineux vert). Ils s’appuient chacun sur une configuration spécifique des palettes à l’arrière. Il existe néanmoins une manipulation pour les modifier à l’envi, au cas où on voudrait attribuer d’autres touches à ces raccourcis. Dans le feu de l’action, ils permettront peut-être de gagner quelques précieuses millisecondes — le fameux avantage compétitif promis par les fabricants.

La Elite Series 2 va un peu plus loin dans les possibilités de personnalisation hardware : on peut modifier la tension des sticks, les gâchettes ont trois niveaux d’ajustement, deux croix directionnelles sont fournies, la batterie est intégrée, une coque de protection est fournie… Car oui, malgré une facture qui dépasse les 200 euros, la Instinct Pro est alimentée par des piles. Fort heureusement, la batterie amovible conçue par Microsoft est 100 % compatible. Petit détail : le cache arrière est, lui aussi, maintenu par des petits aimants.

Dernière spécificité de la Instinct Pro : elle arbore un bouton pour couper le microphone — ce que n’ont ni la manette Xbox de base ni la variante Elite Series 2.

En bref

Manette Instinct Pro

Note indicative : 5/5

La manette Instinct Pro s’impose comme la Elite Series 3 que Microsoft n’a pas (encore ?) lancée pour accompagner la Xbox Series S et la Xbox Series X. Il s’agit dès lors d’un produit très cher, réservé à un public prêt à mettre plusieurs centaines d’euros dans un pad taillé pour l’excellence. La manette standard vous suffit ? Cette Instinct Pro n’a rien de profondément marquant à vous offrir.

Mais celles et ceux qui voudront aller plus loin découvriront une manette aux finitions exceptionnelles, imaginée pour améliorer une ergonomie déjà irréprochable à la base. Et puis il y a les multiples options de personnalisation esthétique. Un argument qui peut avoir son importance aux yeux de certains.

Top

  • Finitions exemplaires
  • Ce grip !
  • Un gain d'ergonomie indéniable

Bof

  • Des piles dans une manette à plus de 200 euros ?!
  • Pas aussi polyvalente que la Elite Series 2
  • Le prix, forcément

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo