De plus en plus dépassé face à son concurrent FIFA, PES va complètement changer d’identité et de philosophie. Exit la sortie évènement tous les ans, le jeu va adopter un modèle gratuit façon Fortnite et se renommer en eFootball.

L’une des licences les plus célèbres du jeu vidéo va changer d’identité. Le 21 juillet 2021, l’éditeur Konami a annoncé que le mythique jeu de football Pro Evolution Soccer (ou PES pour les intimes) allait laisser sa place à une nouvelle licence surnommée eFootball.

Loin d’être un simple coup de peinture appliquée à une licence vieillissante, eFootball va changer en profondeur la philosophie vidéoludique qui animait PES jusque là. Le changement le plus important étant que la future simulation de football de Konami va devenir un jeu gratuit,

eFootball sera-t-il vraiment gratuit ?

Jusque là, la licence PES avait le droit à un nouveau jeu tous les ans. Avec eFootball, Konami change la donne et va rendre le jeu gratuit pour que « tous les fans de foot puissent profiter de l’expérience ultime ». Mais le mot « gratuit » recouvre une réalité un petit peu plus complexe qu’il n’y parait.

Si le jeu de base sera gratuit, il sera possible d’après IGN d’acheter un « Match Pass » qui permettra de débloquer certains éléments dans le jeu, un peu comme le battle pass de Fortnite ou de Call of Duty. Des modes de jeu entier seront également réservés aux joueurs et joueuses qui mettront la main au portefeuille. Konami espère sans doute émuler le succès de Fortnite avec des microtransactions qui ne donnent pas d’avantage dans le jeu mais permettent de personnaliser son avatar (notamment).

Le studio de développement reste cependant assez discret sur le détail du modèle économique qu’adoptera eFootball, probablement pour ne pas brusquer tout de suite celles et ceux qui étaient habitués à acheter un jeu complet en une seule fois.

Sur quelle plateforme sera disponible eFootball ?

Pour essayer de convaincre le plus grand nombre de joueurs et de joueuses, eFootball va être disponible sur un maximum de plateforme. Le jeu sera bien évidemment jouable sur les consoles de nouvelle génération type PS5 ou Xbox Series X, mais il arrivera aussi sur PS4, Xbox One, PC et smartphones. Seule une version pour Nintendo Switch semble étrangement manquer à l’appel.

À IGN, le producteur Seitaro Kimura explique vouloir adopter une approche « plateforme » ou le même jeu pourra être joué, quel que soit l’appareil employé. D’ici l’hiver prochain, Konami espère même pouvoir organiser des matchs « cross platform  » c’est-à-dire entre PC, consoles et mobiles par exemple.

Pour créer une expérience de jeu correct sur toutes les plateformes, eFootball va se baser sur le moteur de jeu Unreal qui est déjà derrière le succès de Fortnite. La polyvalence de l’outil est selon Seitaro Kimura « parfait pour les plateformes mobiles et next-gen ».

Quand est ce que ça sort ?

Konami n’a pas annoncé de date précise pour la sortie de eFootball, mais le titre devrait être disponible en « début d’automne prochain ». Cette première version permettra de jouer en cross-génération, c’est-à-dire en opposant une joueuse sur PS5 à un joueur sur PS4 par exemple. Les matchs en local pourront se faire avec 9 équipes dont la Juventus, le FC Barcelone ou Manchester United.

Les autres fonctionnalités arriveront dans un second temps comme le détaille Konami sur sa feuille de route.

La feuille de route présentée par Konami // Source : Konami

Dans les semaines qui suivent sa sortie, eFootball sera enrichi avec un mode de création d’équipe, la possibilité de faire des matchs entre consoles et PC et l’arrivée du fameux Match Pass.

Enfin, à l’hiver prochain, le jeu ajoutera le support pour les manettes Bluetooth pour que les personnes sur mobiles puissent affronter celles sur consoles et PC.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo