Une partie de la Ligue 1 sera diffusée sur Amazon à partir de la saison prochaine. L'arrivée de ce nouvel acteur provoque le retrait de Canal+, mécontent de la nouvelle attribution des droits.

Amazon veut bel et bien percer dans la diffusion de sport en streaming. Alors que sa plateforme Prime Video propose actuellement les matches de Roland-Garros, la multinationale a récupéré les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 — rapporte l’Équipe dans un article publié le 11 juin (information confirmée par RMC Sport). Chaque week-end, Amazon Prime Video (disponible à 5,99€/moisdiffusera 8 des 10 rencontres. Les deux autres devaient être disponibles sur Canal+, qui a annoncé son retrait du marché dans un communiqué de presse peu après l’annonce d’Amazon.

«  Le conseil d’administration de la LFP a attribué à la quasi-unanimité les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 abandonnés par Mediapro à Amazon  », indique le média sportif. Amazon devra verser 259 millions d’euros par saison à la LFP pour détenir ces droits jusqu’en 2024. À cette somme s’ajoutent celles normalement versées par Canal+, Free et beIN Sports pour les autres lots. 

Logo Ligue 1 Uber Eats // Source : LFP

Encore un nouvel acteur dans la diffusion du foot français

Amazon a remporté les enchères face à une offre proposée par Canal+ et beIN Sports, deux diffuseurs historiques de la Ligue 1 — ce qui n’est pas du tout au goût de Canal+. À l’arrivée, c’est donc un nouvel acteur qui entre sur l’échiquier, sachant qu’il a certainement les reins plus solides que Mediapro. L’acteur sino-espagnol était venu avec des grandes promesses (et un gros chèque), avant de se heurter à la réalité économique (les droits TV restent difficiles à rentabiliser).

On a d’ailleurs cru qu’Amazon enfilerait le costume de sauveur de la Ligue 1 quand, il y a quelques semaines, Mediapro avait fermé la chaîne Téléfoot. Canal+ avait alors récupéré les droits des matches restants pour la saison 2020/2021 (désormais terminée). Il restait donc à voir pour les saisons 2021/2022, 2022/2023 et 2023/2024 pour lesquelles Mediapro s’était initialement engagé.

Il reste maintenant à voir si les abonnés Prime, qui ne paient que quelques euros par mois, auront accès à la Ligue 1 (c’est le cas pour Roland-Garros à l’heure actuelle). Au regard des enjeux économiques, Amazon pourrait très bien lancer une formule additionnelle pour profiter du foot en streaming. On retiendra que la consommation de foot continuera d’être éclatée entre plusieurs acteurs. Pour ne rien louper, il faudra multiplier, encore et toujours, les abonnements.

Que vont devenir les matches de Canal+, frustré d’avoir pour partenaire sportif le géant américain ? C’est la grande question.

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo