L'entreprise Panic a annoncé qu'il sera possible de précommander la Playdate à partir du mois de juillet. Il s'agit d'une console portable équipée d'une manivelle.

En 2019, une drôle de console était dévoilée par Panic, éditeur du jeu vidéo Firewatch. Son nom ? La Playdate. Sa particularité ? Elle est équipée d’une manivelle, une caractéristique qui offrira de nouvelles façons de jouer  (tirer dans Doom n’a par exemple jamais été aussi jouissif). Comme les autres entreprises, Panic a vu ses plans de commercialisation retardés par la pandémie de coronavirus. Mais la sortie approche, à en croire un communiqué publié le 8 juin.

On pourra donc précommander la Playdate à compter du mois de juillet, au prix de 179 dollars (147 euros) — hors taxes et frais de livraison. La date exacte n’a pas été précisée par Panic, mais il est possible de s’inscrire à une newsletter pour ne pas louper le coche. La firme espère éviter une pénurie semblable à celle rencontrée par la PS5 et les cartes graphiques Nvidia. « Plus vous commanderez tôt, plus vous la recevrez tôt, mais nous n’allons pas vous fermer la porte au nez  », précise — et rassure — Cabel Sasser, le co-fondateur. 

Playdate // Source : Panic

Un très joli cadeau à faire pour Noël ?

La Playdate est une console vraiment surprenante. D’abord par son look mignon et très pop — en témoigne cette couleur jaune qui attire le regard. « Elle tient dans votre poche », promet Panic (même les poches des femmes ?). Compatible Wi-Fi et Bluetooth, la Playdate est équipée d’un petit écran (400 x 240 pixels), d’un haut-parleur et d’un accéléromètre. La batterie devrait offrir jusqu’à 8 heures d’autonomie (14 jours en état de veille). En option, on pourra acquérir un dock stéréo (qui recharge la batterie et peut servir de… pot à crayons). La coque de protection, facturée 29 dollars, est décrite comme suit : «  Quand elle est repliée, elle ressemble à un délicieux sandwich glacé électronique  ». 

La Playdate suscite également la curiosité avec sa manivelle rétractable. «  Est-ce un gimmick ? Non. Est-ce qu’elle recharge la batterie ? Non. Est-ce que c’est fun ? Oui, oui et oui !  », explique Panic. Elle permettrait de se plonger plus précisément dans l’action, sachant que tous les jeux ne seront pas compatibles. Par exemple, dans Crankin’s Time Travel Adventure, tourner la manivelle fera avancer/reculer le temps et, par ricochet, le personnage. 

Playdate // Source : Panic

Concernant le catalogue de jeux, Panic a opté pour une distribution atypique : les 24 premiers titres seront offerts, à raison de deux nouveautés par semaine (pendant 12 semaines, donc). Le catalogue continuera de s’enrichir par la suite, mais la société ne précise pas de quelle manière. À noter, enfin, que la Playdate est une plateforme de développement accessible à toutes et à tous, ce qui signifie que les propriétaires pourront concevoir leurs propres expériences.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo