Un meurtre a été perpétré, un vol a été commis ? Investiguez avec vos amis pour découvrir l’auteur de ces méfaits, au travers de notre sélection des meilleurs jeux d’enquête.

Alors même que Sherlock Holmes Détective Conseil a fêté son quarantième anniversaire cette année, les jeux d’enquête sont un concept récent. Et même s’ils ne sont pas nombreux, ils ont cela en commun d’être pour la plupart très réussi.

Tous partagent les éléments typiques de cette catégorie, qui font leur succès : des jeux coopératifs, dans lesquels tous les joueurs jouent ensemble pour trouver l’auteur du crime, et demandant logique, réflexion, et déduction, au travers d’un scénario souvent immersif. Attention à ne pas les confondre avec des jeux de déduction pure (comme Cryptide par exemple) ou d’énigmes (tel Unlock).

L’autre point commun, sans doute même le plus distinctif par rapport à l’idée que l’on se fait d’un jeu de société, est leur caractère one shot : une fois l’enquête résolue, le criminel connu, vous ne pourrez plus y rejouer, sauf à attendre quelques années que vous ayez tout oublié. C’est ce que leur reprochent leurs détracteurs, mais c’est également ce qui fait tout leur charme. Un peu comme un roman ou un film…

Notre sélection est divisée en deux catégories : pour les enquêteurs en herbe et les confirmés. La distinction ne se fait pas tant sur la complexité des règles ou des enquêtes, mais plutôt sur leur durée. Si les jeux de la première catégorie se bouclent en moins d’une heure, il en faut plusieurs pour ceux de la seconde.

Pour les enquêteurs en herbe

Crime Zoom

Brooklyn, 1980. Des coups de feu ont été entendus, un homme est étendu dans son canapé, mort, sa porte verrouillée de l’intérieur…

L’enquête commence sur la scène du crime, un tableau formé par quinze cartes illustrées. En fonction des indices visuels, retournez-les, les unes après les autres, pour découvrir leur verso et d’autres éléments vous permettant de résoudre l’enquête. Un épilogue détaillé explique tous les tenants et aboutissants en fin de partie.

Crime Zoom
Source : Aurora Games

Avec seulement une cinquantaine de cartes, Crime Zoom arrive à proposer une enquête policière prenante et bien écrite. Malgré ses règles vraiment simples, le rendant de fait très accessible, l’expérience n’en reste pas moins immersive.

À l’époque de notre présentation du jeu, un seul scénario existait, Sa dernière carte. Depuis, le succès aidant, d’autres boîtes ont été éditées : Un écrivain mortel, Oiseau de malheur et No furs. Ne perdez pas de temps à hésiter, prenez les quatre !

Decktective

Le malheureux compte Ferdinand Tudor gît, sans vie, au pied de son manoir, dans un buisson de roses ensanglantées. Accident tragique ou meurtre prémédité ? Voilà l’enquête qui vous attend dans Le sang et la rose, la première boîte de la collection Decktective.

Chaque joueur reçoit des indices au fur et à mesure de la partie. Mais attention, il est interdit de discuter avec les autres joueurs. À chacun d’estimer s’il s’agit d’une vraie ou d’une fausse piste. Ce n’est qu’à la toute fin de l’enquête que tout le monde pourra partager ses informations.

Decktective
Source : Super Meeple

Deux éléments distinctifs font toute l’originalité de Decktective, jeu de mots entre « deck » (paquet de cartes en anglais) et « détective ».

Sa scène en trois dimensions tout d’abord, formée par quelques cartes glissées verticalement dans la boîte du jeu. Semblant anecdotique au départ, elle est pourtant l’une des pièces centrales de l’enquête. Et elle pourra même évoluer en cours de partie, pour afficher d’autres indices. À vous d’ouvrir l’œil pour les trouver.

L’autre élément original vient de l’interdiction de discuter entre les joueurs : à chacun de gérer ses propres indices en fonction des informations communes, et d’arriver à distinguer les fausses pistes disséminées.

Trois enquêtes différentes existent, toutes proposant des histoires simples, mais compréhensibles : Le sang de la rose, Les yeux du fantôme et Miroir de cauchemar.

MicroMacro Crime City

Crime City porte décidément bien son nom : à chaque coin de rue, un autre crime a été perpétré, du plus innocent (le vol d’un chapeau), au plus crapuleux.

À la manière d’Où est Charlie, il faut bien observer l’énorme poster formant le plateau de jeu, regorgeant de détails, à la recherche d’indices. Mais il ne s’agit pas que d’un jeu d’observation, il demande aussi de la logique et de la déduction.

En effet, le poster n’est pas figé dans le temps, mais regroupe différents instants de la vie de la ville. En partant de la victime, on découvre petit à petit l’arme du crime, le mobile, jusqu’au coupable.

MicroMacro Crime City
Source : Spielwiese

MicroMacro Crime City est sans conteste le jeu le plus rafraîchissant de ces derniers mois. Et même s’il ne s’agit pas d’un jeu d’enquête à proprement parler, comme les autres titres de cette sélection, il y a toute sa place.

Le jeu propose seize enquêtes, de la plus simple, servant d’introduction, à la plus complexe. Malgré ça, on arrive vite au bout : une fois lancé, on a du mal à s’arrêter ! Pensez à prévoir une pièce bien éclairée et à ne pas être trop nombreux autour de la table, pour permettre une bonne observation.

Pour les enquêteurs confirmés

Chronicles of Crime

Une vieille dame est retrouvée morte à son domicile, à Notting Hill. Vous vous doutez bien que la cause du décès n’est pas la vieillesse. Commencez par scanner le QR Code de la carte du quartier de Notting Hill, grâce à l’application indispensable pour jouer. Vous vous retrouvez alors au domicile de la victime, à la recherche d’indices en réalité virtuelle.

Ces indices vous mènent vers d’autres cartes de lieux et de personnages, toutes pourvues d’un QR Code. Interrogez les suspects et les témoins, et remontez petit à petit la piste du crime. Mais attention, car certains personnages ne sont présents qu’à certains moments, ou changent de lieu selon l’heure. Et il s’agit de ne pas perdre de temps, car le résultat de l’enquête en dépend.

Chronicles of Crime
Source : Lucky Duck Games

Outre le scénario d’introduction, le jeu propose cinq autres enquêtes, dont trois liées entre-elles. Chacune demande entre une et deux heures pour être résolue. Les histoires sont plutôt bien ficelées, et à l’ambiance plutôt adulte (crimes sordides, affaires politiques, etc.). On est loin des meilleures séries policières, mais les scénarios ne sont jamais ridicules, au contraire.

Même si nous ne sommes pas forcément friands de l’incursion du numérique dans les jeux de société, Chronicles of Crime parvient à parfaitement marier les deux grâce à un système malin et original.

Trois extensions sont déjà disponibles pour prolonger le plaisir : Noir, ambiance années 50, Welcome to Redview, une petite ville de l’Amérique profonde des années 80, et 1400, au cœur du Paris de la fin du moyen-âge.

Detective

Un corps vient d’être découvert à Richmond, en Virginie. Et devinez qui est chargé de l’enquête… Déplacez-vous vers différents lieux, à la recherche d’indices, de témoignages, pour consulter les archives de la police ou faire analyser les traces d’ADN trouvées sur la scène du crime. Mais chacune de vos actions prend du temps, et vos journées ne sont pas extensibles.

Toutes les ressources d’Internet sont à votre disposition pour vous aider, Wikipédia et Google Maps le plus souvent. Et vous devrez utiliser un site dédié pour enregistrer vos indices, consulter des archives, comparer les empreintes digitales ou les traces d’ADN, etc.

Les cinq scénarios de la boîte, tous liés entre eux, vous tiendront en haleine de nombreuses heures !

Detective
Source : Iello

Accro aux séries policières (The Killing, True Detective, Mindhunter, etc.), Detective est LE jeu qu’il vous faut. Intrigues parfaitement ficelées, rebondissements, thématiques adultes, mises en situation, scénarios prenants, fausses pistes : tout est réuni pour vous plonger dans l’histoire. Si bien que les trois à quatre heures requises pour résoudre chaque enquête passent crème.

Deux extensions vous plongeront dans de nouvelles ambiances : L.A. Crimes, où Los Angeles des années 80 est une ville gangrenée par la corruption, la drogue et le crime, et Dig Deeper, dans laquelle vous devrez résoudre le meurtre d’un homme politique au cœur des années 70. Enfin, une boite indépendante, Saison 1, propose trois nouvelles affaires, misant sur une plus grande accessibilité tout en conservant le côté immersif.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo