Rassemblez tous les indices pour être le premier à mettre la main sur un cryptide, ces créatures dont l’existence n’est que supposée.

C’est le but ultime de tout cryptozoologiste : montrer au monde entier que ces créatures fantasmées existent bel et bien. Planquez-vous yéti, bigfoot et autre monstre du Loch Ness, tous les indices mènent à votre cachette.

La partie commence par la mise en place du matériel, selon les indications fournies par une carte énigme. Ces cartes définissent comment assembler les six sections formant le plateau de jeu, l’emplacement des structures (pierre dressée ou cabane abandonnée, en trois couleurs), et surtout fournissent à chaque joueur l’indice secret dont il dispose pour cette partie.

Différents types d’indices existent, indiquant que le cryptide se trouve « dans une forêt ou un lac », « jusqu’à deux cases d’une pierre dressée », « jusqu’à trois cases d’une structure verte », etc. Les indices des niveaux avancés comportent parfois une négation : le cryptide ne se trouve pas à tel ou tel endroit.

Cryptide
La partie peut commencer // Source : Origames

Le but du jeu est de parvenir à déduire les indices des adversaires pour, en fin de compte, trouver la seule et unique case du plateau où se cache ce fameux cryptide, l’union de tous les indices de cette partie.

Pour cela, à son tour, un joueur pose une question à un adversaire. En désignant une case, il lui demande si le cryptide pourrait, selon son indice, s’y trouver ou non. Le joueur interrogé se contente de poser un pion à sa couleur, dont la forme dépend de la réponse.

À mesure que les pions s’installent sur le plateau, des tendances apparaissent, des zones sont exclues, des théories peuvent être échafaudées.

Cryptide
Des tentatives ratées (les cubes) ou réussies (les cylindres) // Source : Sébastien Goetz pour Numerama

Quand un joueur pense avoir deviné l’emplacement de la cachette, il effectue une recherche dans une case précise. Il faut être plutôt sûr de soi, car on donne ainsi une partie de notre indice aux autres joueurs, puisqu’il est bien évidemment interdit de mentir. Si on désigne un emplacement, c’est qu’il peut correspondre à notre indice secret.

Si tous les indices correspondent à cet emplacement, la cachette est trouvée, sinon la partie continue.

Pourquoi c’est bien

Cryptide est un jeu de déduction dans son plus simple appareil. Il ne s’embarrasse pas de mécaniques superflues ou d’un matériel inutilement extravagant. Si vous aimez le genre, c’est très clairement un must have. L’un des meilleurs jeux de déduction auquel nous avons joué. Peut-être même notre préféré.

Cryptide
Source : Origames

Le style graphique particulier de la boite donne irrémédiablement envie de s’y plonger. Le matériel est beaucoup plus mesuré, minimaliste même. De grandes tuiles au graphisme simple, et de nombreux pions aux formes rudimentaires. On pourrait être déçu de prime abord, mais l’ensemble mise surtout sur la lisibilité, point essentiel pour ce type de jeu. Et quand le plateau commence à se remplir de pions, les couleurs s’associent pour former un tout agréable à l’œil.

Une vraie pépite ludique

Mais c’est un détail, puisque c’est dans ses mécaniques que Cryptide excelle. Extrêmement simples, elles sont épurées et élégantes. Tout se joue dans votre capacité de déduction. Évidemment, l’ambiance autour de la table s’en trouve très posée, feutrée. La concentration est de mise, autant à son tour de jeu qu’à celui des adversaires. On réfléchit et analyse tout au long de la partie.

Cryptide
Trouvé ! // Source : Sébastien Goetz pour Numerama

Nous conseillons d’ailleurs vivement de jouer vos premières parties à trois joueurs uniquement. Plus il y a de participants, plus il y a de possibilités à analyser, de théories à recouper. Votre première tentative sera sans doute un peu confuse, difficile. Mais petit à petit, un cheminement de raisonnement, de déduction, se met en place. Jusqu’au dénouement final où une espèce de magie opère (en réalité des mathématiques pures, mais l’idée y est).

Cryptide
Serait-ce le cryptide que nous cherchons ? // Source : Origames

En chipotant, on pourrait lui reprocher de n’être praticable qu’à partir de trois joueurs. L’éditeur propose bien une variante à deux, mais elle est bancale. Peu importe, c’est bien le seul point négatif imputable à Cryptide. Tout le reste est un sans faute. Des règles simples, des parties tendues, un matériel adapté, et un renouvellement assuré, grâce à la cinquantaine d’énigmes différentes (renouvelables à l’infini ou presque).

Cryptide est une pépite ludique découverte en début d’année. Nous attendions son retour en boutique, après plusieurs semaines de rupture, pour vous le présenter. Si vous aimez les jeux de déduction, foncez avant que la dernière boite ne soit vendue. Si vous n’aimez pas ça, dommage pour vous, vous passez à côté d’un excellent titre.

  • Cryptide est un jeu d’Hal Duncan et Ruth Veevers
  • Illustré par Kwanchai Moriya
  • Édité par Origames
  • Pour 3 à 5 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 45 minutes
  • Au prix de 28,50 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux