L'épisode deux de la saison deux de The Mandalorian n'a pas plu à tout le monde. Tout particulièrement la manière dont s'est comporté le « bébé Yoda ».

Disney+ est-il en train de connaître sa première vraie polémique avec The Mandalorian ? Alors qu’a été diffusé le 6 novembre dernier l’épisode 2 de la saison 2 de la première série en prises de vues réelles sur Star Wars, des téléspectateurs expriment depuis sur le net leur mauvaise humeur à l’égard de la manière dont l’Enfant (qui est surnommé « bébé Yoda », faute de connaître son nom) est développé.

Si vous n’avez pas vu l’épisode en question et que vous ne voulez rien savoir de toute cette affaire, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de suspendre la lecture de cet article et de revenir une fois que vous serez à jour. Si la série vous indiffère, mais que votre curiosité est tout de même piquée, vous pouvez bien entendu continuer — idem si les spoilers n’ont pas de prise sur vous.

La traditionnelle image pour vous préserver des divulgâchis malencontreux.

Le développement de Bébé Yoda fait polémique

Le problème, donc, se trouve dans la façon dont se comporte « bébé Yoda » envers « la Passagère » que doit convoyer le Mandalorien — là aussi, l’identité de cette voyageuse mystérieuse n’est pas donnée (c’est d’ailleurs aussi le nom de l’épisode : La Passagère). Ce qui a fait réagir des internautes, plus exactement, c’est le comportement de bébé Yoda à l’égard du caisson qu’elle transporte avec elle.

Avant d’aller plus loin, il faut expliquer le synopsis de l’épisode : le Mandalorien peut obtenir des indices cruciaux pour la suite de sa quête, mais il faut qu’il transporte cette Passagère — c’est elle qui a les informations. C’est donnant-donnant. Or, cette Passagère a besoin de se rendre sur une lune avant une certaine date pour qu’elle puisse fertiliser ses œufs (elle est une sorte de batracien) avec l’aide de son mari.

Le Mandalorien et La Passagère
Un visuel montrant la Passagère, derrière le Mandalorien, avec sa progéniture pas encore fécondée. // Source : Christian Alzmann

Ces œufs sont stockés dans le caisson transparent qu’elle a avec elle. On peut ainsi les voir flotter dans une sorte de liquide amniotique. Pour ne rien arranger, les scénaristes ont ajouté à l’urgence de transporter la Passagère un caractère très précieux à cette portée, car il s’agit des derniers de sa lignée. Il n’y en a aura plus d’autres et on comprend que cette espèce de batraciens n’est pas la plus répandue de la galaxie.

Or le problème, c’est que Bébé Yoda passe son temps à dévorer lesdits œufs sans en avoir rien à faire de la descendance de la Passagère — mais l’avait-il compris, qu’il ne fallait pas y toucher ? Tout au long de l’épisode, on le voit en gober, alors même que le Mandalorien ne cesse de lui dire d’arrêter. Pire encore : il continue d’en avaler après que la Passagère lui sauve la vie alors qu’il était menacé par des araignées géantes.

The Mandalorian Bébé Yoda
Non, Bébé Yoda, ce n’est pas un distributeur à litchis. Arrête ! // Source : Disney

L’attitude de Bébé Yoda — qui montrait déjà dans plusieurs épisodes précédents une vraie voracité à manger tout ce qui lui passe entre les mains, y compris des créatures encore vivantes — est d’autant plus perturbante que l’épisode fait clairement comprendre que cette Passagère est une personne innocente, bienveillante, quoique parfois un peu naïve et inconsciente.

Comme l’ont relevé des publications comme Esquire, The Mary Sue ou encore io9, cette attitude sans pitié ou décérébrée de Bébé Yoda n’est pas bien passée chez une partie des téléspectateurs, puisque cela donne l’impression que Bébé Yoda est dénué de conscience à s’attaquer ainsi aux descendants de la Passagère. Entretemps, le merchandising s’en est mêlé, ce qui a remis une pièce dans la machine à polémique.

Un développement voulu par l’équipe créative

La controverse a pris en tout cas assez d’ampleur pour faire réagir sur Twitter Phil Szostak, le directeur artistique créatif chez Lucasfilm, la filiale chez Disney en charge de la licence Star Wars. Il souligne que l’épisode en cause « indique clairement que les œufs de la Passagère ne sont pas fécondés  » et qu’il faut donc les voir comme de simples œufs, semblables à ceux que l’on consomme.

Il ajoute dans son message que les scènes montrant Bébé Yoda manger ces œufs sont « intentionnellement dérangeantes, pour un effet comique ». Il poursuit : « Les amateurs [de films] d’horreur savent que les choses qui dérangent font rire certains d’entre nous, et que d’autres se tortillent de gêne, ou les deux. Votre sensibilité en la matière peut varier ». Bref, c’était volontaire et tout ne va pas plaire.

The Mandalorian Bébé Yoda
Bébé Yoda et la Passagère. Ce que considère Bébé Yoda comme un buffet se trouve derrière. // Source : Disney

L’épisode est, il est vrai, assez inspiré des films d’horreur, en tout cas d’Alien, puisque les protagonistes se retrouvent dans une caverne glacée qui tient lieu de lieu de ponte pour araignée gigantesque. On voit en effet des œufs à perte de vue qui s’ouvrent comme les œufs de «  facehuggers. » D’ailleurs, cela n’a pas l’air d’alarmer Bébé Yoda, puisqu’il goûte le contenu de l’un d’eux. Très ragoutant.

Dans un commentaire, qui n’est pas directement lié à la controverse, Lucasfilm a rappelé que « l’Enfant aime manger. Nous le savons. C’est souvent assez mignon. Mais quand le petit être trouve un œuf, le craque et engloutit une créature ressemblant à une araignée, vous savez que ce n’est pas bon signe ». En effet, juste après, l’araignée monstrueuse arrive et prend en chasse les héros avec sa couvée.

Il reste à savoir si l’épisode trois de la saison deux apportera une issue heureuse à cette histoire (Bébé Yoda va-t-il vomir les œufs si jamais la Passagère se rend compte qu’il lui en manque ?) ou si The Mandalorian passera à autre chose, comme si de rien n’était — les épisodes sont pour l’instant très indépendants entre eux et l’épisode deux apparaît presque comme un « filler », pour meubler.

L’image toute mignonne que cherche à construire la série sur Bébé Yoda pourrait peut-être pâtir de ce passage perturbant chez une partie des téléspectateurs, surtout si la série TV continue à lui faire ingurgiter n’importe quoi. Certes, d’aucuns diront que c’est un bébé et que tous les bébés ont tendance à faire des bêtises. Mais cela risque peut-être de le rendre moins sympathique avec le temps.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo