Avec Shadowlands, Blizzard prévoit de compresser l'expérience pour ramener le niveau maximum à 60, au lieu de 120. Mais sur un serveur anglophone, un bug a déclenché cette réduction avant l'heure. Et pas du tout comme le studio l'avait pensé.

Si vous jouez à World of Warcraft, vous savez sans doute qu’une refonte du système des niveaux est prévue avec la prochaine extension, Shadowlands. La limite d’expérience actuelle, qui est matérialisée par le niveau 120, va être ramenée à 50. Dans Shadowlands, le nouveau plafond sera de 60. En clair, les joueurs et les joueuses pourront progresser sur dix niveaux. C’est ce qu’on appelle un « level squish » dans le jargon.

Ce « level squish », le serveur anglophone baptisé Khadgar vient d’en avoir un aperçu fin septembre. Sauf que cet avant-goût de la refonte des niveaux n’était ni programmé, ni souhaité et d’ailleurs ne cadrait même pas avec les plans de Blizzard, le studio derrière World of Warcraft. En principe, cette refonte doit avoir lieu avec la sortie d’un pré-patch préparant l’arrivée de l’extension, fixée à fin octobre.

Comme le raconte PC Gamer ce 23 septembre, des joueurs ont découvert à leur plus grand désarroi que leur personnage a perdu de l’expérience, jusqu’à un point où il a été rétrogradé aux alentours du niveau 85. Ce seuil était celui en vigueur lors de la sortie de l’extension Cataclysm, la troisième du jeu, lancée fin 2010. En somme, c’est comme si le serveur Khadgar avait subi un brusque retour en arrière, en chargeant une vieille sauvegarde.

La bizarrerie ne s’arrête pas là : des clones de certains personnages comme ils étaient à l’époque de Cataclysm ont aussi été repérés sur la page de sélection, en portant de l’équipement en vigueur il y a dix ans. Bien plus angoissants, des témoignages ont signalé l’absence de leur personnage actuel, comme s’il avait disparu — ce qui pourrait être le signe qu’il n’existait pas à l’époque de Cataclysm.

C’est un bug particulièrement rare : à notre connaissance, il s’agit de la première fois qu’un tel problème apparaît dans ce jeu. L’incident s’est produit au cours de la phase de maintenance hebdomadaire de WoW.

Or, c’est pendant cette opération que Blizzard a décidé de procéder à l’interconnexion de plusieurs serveurs entre eux. Il s’agit d’une procédure survenant de temps à autre et qui est décidée notamment pour dynamiser des serveurs qui ne sont pas assez peuplés, en les rapprochant d’autres ayant le même degré de fréquentation. En France, il y a eu par exemple une interconnexion effectuée fin août.

Dans le cas de Khadgar, il a été annoncé le 22 septembre une interconnexion entre quatre royaumes : Exodar, Medivh, Alleria et Khadgar.

Khadgar
Dans World of Warcraft, Khadgar est un sorcier humain qui occupe une place majeure dans le récit. // Source : Blizzard

Blizzard travaille à la résolution du bug

La bonne nouvelle, c’est que Blizzard est au courant du problème. La société fournit un suivi de sa résolution dans un fil de discussion sur ses forums. Le dernier point d’étape, qui date du 23 septembre, indique que le studio a désormais parfaitement compris la nature du problème et travaille maintenant à sa correction, ajoutant qu’en principe aucun personnage n’est définitivement perdu.

Blizzard a toutefois prévenu qu’il ne sait pas encore exactement à quel moment précis le souci sera pleinement réglé pour tout le monde. Le studio a signalé que d’ores et déjà des joueurs affectés par ce bug ont vu leur situation être rétablie. Plusieurs joueurs s’inquiètent toutefois, dans la mesure où le studio n’a fixé aucun horizon, évoquant un problème qui pourrait durer des heures, des jours voire des semaines.

Or, outre le désagrément évident que cela occasionne, puisque les joueurs ne sont plus en mesure de réaliser leurs tâches habituelles en jeu, le risque de télescopage avec le pré-patch existe, si le souci dure. En effet, c’est lui qui doit déclencher le fameux « level squish ». Et Shadowlands arrive dans moins de cinq semaines.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo