Psyonix a annoncé que Rocket League, qui a fêté ses cinq ans en juillet 2020, va devenir gratuit. La version PC ne sera plus disponible sur Steam.

L’influence d’Epic Games sur l’avenir de Rocket League ne cesse de s’agrandir. Dans un communiqué publié le 21 juillet, le studio Psyonix a annoncé que son jeu deviendra gratuit cet été. Aujourd’hui, le phénomène mélangeant règles du football et jeu de course coûte 19,99 euros sur PC, PS4, Xbox One et Switch. En passant au format free-to-play, à l’instar du mode Battle Royale de Fortnite, Rocket League va attirer encore plus de monde.

Psyonix précise que Rocket League ne changera pas : son gameplay sera toujours le même. Le développeur va quand même repenser l’interface pour qu’elle soit plus claire et retravailler les tournois et les défis. Il compte par ailleurs introduire une fonctionnalité qui permettra aux joueurs de retrouver leur progression sur toutes les plateformes où Rocket League est disponible. 

Rocket League // Source : Psyonix

Rocket League va dire adieu à Steam

L’autre grand changement annoncé par Psyonix concerne la distribution de Rocket League. Le jeu sera disponible sur l’Epic Games Store le jour où il deviendra gratuit, et il ne sera plus possible de l’acquérir sur Steam. Celles et ceux qui ont toujours évolué sur la plateforme de Valve pourront continuer de le faire, mais les nouveaux joueurs PC devront obligatoirement passer par celle d’Epic Games. Pour l’entreprise derrière Fortnite, c’est un nouveau coup de maître au regard de la popularité de Rocket League : en cinq ans, il a déjà attiré 75 millions de joueurs.

La gratuité de Rocket League s’inscrit dans la politique d’Epic Games, qui peut s’appuyer sur le succès immense de Fortnite pour prouver qu’il s’agit du bon business model (ce sont les microtransactions qui rapportent de l’argent). Peu après son rachat en mai 2019, Psyonix avait retiré les objets payants aléatoires (lootbox) — une décision qui avait déjà été appliquée à Fortnite quelques mois auparavant dans son mode Save The World.

Les fans de Rocket League ayant investi quelques euros dans le jeu se verront attribuer le statut Legacy. Il octroiera : tous les DLC sortis avant le passage au free-to-play (hors DLC thématiques), un titre indiquant depuis quelle année ils jouent, amélioration de plus de 200 objets, deux bonus cosmétiques et une bannière. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo