Produit par Peter Jackson, l'esthétiquement fouillé Mortal Engines est un bonheur en Blu-ray UHD. Voilà pourquoi.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Quelque peu passé inaperçu malgré des qualités indéniables, Mortal Engines, adaptation du roman Mécaniques fatales signé Philip Reeve, est un divertissement calibré pour une sortie en UHD. Ne vous fiez pas à son échec commercial (83 millions de dollars au box office mondial, pour un budget estimé à 100 millions), le blockbuster réalisé par un discipline de Peter Jackson est loin d’être un raté.

Le Film

Produit par Peter Jackson (Le Seigneur des anneaux), dont on perçoit l’influence de A à Z, Mortal Engines repose sur un univers marqué et très bien référencé. Après une apocalypse, les rares survivants se sont regroupés sur des villes devenues mobiles. Il s’agit d’un point de départ pour une vaste épopée centrée sur Londres, dirigée par Hugo Weaving (toujours impeccable en méchant).

Esthétiquement très réussi avec son ambiance steampunk dépaysante d’une richesse bienvenue (c’est sans doute trop dense pour un film d’un peu plus de 2h), Mortal Engines déploie un scénario honnête porté par des personnages archétypaux. De là naissent plusieurs moments forts, à l’ambition visuelle appréciable.

Mortal Engines // Source : Universal Pictures

L’image : 5/5

L’univers de Mortal Engines est très travaillé. Il offre ainsi une variété visuelle que se charge de mettre en exergue le Blu-ray UHD, doté d’un master irréprochable. Le piqué vertigineux s’attache a révéler les moindres détails pensés par Christian Rivers pour donner vie à son épopée futuriste. Il suffit de regarder la finesse des textures des vêtements ou la précision avec laquelle la pilosité des visages est rendue pour être convaincu.

Vous croyez que le disque s’arrête à la seule définition ? Il y a aussi la technologie Dolby Vision, qui vient renforcer les teintes et les contrastes en faisant ressortir certains éléments plus que d’autres. On pense aux yeux verts du robot humanoïde Shrike, plus effrayant que jamais. Ou encore à toute la panoplie de rouge qui accompagne les mouvements du personnage rebelle Jihae. Il y a vraiment matière à s’émerveiller de la première à la dernière seconde. En bref, un autre top démo pour les yeux.

Mortal Engines // Source : Universal Pictures

Le son : 4/5

Film d’action faisant littéralement rouler des villes entières (eh oui), Mortal Engines est bien évidemment un sommet d’effets sonores en tout genre. La piste Atmos permet d’apprécier le placement idéal des différents bruits qui émanent de ces monstres mécaniques sur lesquels vivent des centaines de personnes. C’est du grand spectacle comme on aime quand on souhaite rentabiliser son installation employant plusieurs canaux.

On trouvera quand même à redire sur le manque d’espièglerie des effets 3D présents en hauteur. On a entendu beaucoup mieux sur ce point alors que les occasions d’employer les enceintes dédiées ne manquent pas. Mention spéciale, tout de même, à cette séquence où la ville de Londres découpe la petite ville qu’elle assiège. On a l’impression que les scies traversent notre salon.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo