En septembre, la fondation Wikimédia entend mettre en valeur le patrimoine. Tout le monde est invité à s'armer d'un appareil photo et à proposer des clichés de bâtiments qui ne sont pas encore illustrés dans les pages de l'encyclopédie Wikipédia.

Vous l’avez peut-être constaté en vous promenant sur les pages de Wikipédia. Certains articles sont dépourvus de la moindre photographie. D’autres, en revanche, ont bien une illustration, mais elle est pour ainsi dire médiocre. Mais plutôt que d’attendre que quelqu’un veuille bien se retrousser les manches, pourquoi ne pas directement mettre la main à la pâte ? C’est justement le cœur du programme Wiki Loves Monuments, une initiative née en 2010 aux Pays-Bas. L’édition 2019 se déroule du 1er au 30 septembre dans plus de 35 pays.

L’idée est d’organiser un grand concours photo, ouvert à tout le monde, pour mettre en valeur le patrimoine sur Wikipédia. L’objectif est multiple : illustrer les articles qui ne contiennent que du texte, fournir des clichés dignes de ce nom pour les sujets qui ont des photos de faible qualité et, surtout, constituer un stock varié (sous différents angles et éclairages par exemple) et récent des monuments historiques.

Versailles
Détails du plafond à Versailles. // Source : Theklan

Valoriser et documenter le patrimoine

On l’a vu avec Notre-Dame de Paris, le patrimoine est vulnérable. L’incendie qui a pris dans la cathédrale a détruit la flèche et la toiture, causant des dégâts très lourds dans la structure. En s’abattant, la flèche a provoqué l’effondrement de la voûte de la croisée du transept, défigurant pour longtemps l’édifice. Mais parce que la cathédrale est très bien documentée, son image n’a pas péri avec le feu.

D’autres monuments n’ont hélas pas cette chance. C’est ce que note Wikimédia France, l’association qui promeut les activités liées à l’encyclopédie : « Si un certain nombre des monuments historiques sont déjà bien connus du public, il s’agit en revanche d’une opportunité […] de valorisation pour ces autres éléments du patrimoine qui se font plus discrets ». Surtout au cas où le pire se produirait.

Notre-Dame cathédrale
La cathédrale Notre-Dame vue dans le reflet d’une flaque d’eau. // Source : ho visto nina volare

Photos libres de droits

Pendant l’édition 2019, une page dédiée est disponible pour la partie française de l’évènement. Les photos viendront alimenter Wikimédia Commons. Il s’agit d’une plateforme qui joue le rôle de médiathèque pour l’encyclopédie. C’est elle qui stocke les photos, les vidéos, les illustrations et les fichiers sonores qui sont proposés sur Wikipédia.

Naturellement, les photographes doivent accepter l’emploi d’une licence spéciale (en Creative Commons) afin de donner aux internautes le droit de diffuser et utiliser les clichés librement. Une règle qui n’est pas de nature à les dissuader : en 2018, le concours a drainé plus de 14 000 participants qui ont partagé plus de 258 000 photos — dont plus de 55 000 ont été reprises sur Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux