Netflix traque l'activité physique des utilisateurs de son application sous Android. L'entreprise a expliqué à quoi cela lui sert.

Plusieurs propriétaires de smartphones Android ont été surpris de voir que Netflix demandait l’accès à leurs données d’activité physique. Fin juillet, ils ont interpellé le service de SVOD à ce sujet sur les réseaux sociaux. Il a fini par leur répondre et par préciser ses intentions, a rapporté The Verge ce jeudi 1er août.

Des internautes ont constaté que Netflix avait accédé aux données en question. Ils avaient le choix entre l’accorder ou non mais l’autorisation semblait être effective par défaut. Les données sur l’activité physique sont variées : cela peut être par exemple le nombre de pas réalisés en une journée ou le nombre de kilomètres parcourus.

Tout le monde s’est évidemment demandé pourquoi une application qui permet de regarder des films et séries avait besoin de ce genre d’informations.

Netflix voulait améliorer son service

Netflix a expliqué à The Verge qu’elle utilisait ces données pour trouver un moyen d’optimiser les performances de son service de streaming lorsque les utilisateurs sont en mouvement. Cela concerne aussi bien de petits déplacements (lorsque vous continuez à visionner votre série sur le téléphone en allant vous laver les dents par exemple) que les déplacements plus conséquents, comme ceux d’une personne qui regarde Netflix sur son trajet pour aller au travail.

L’application Netflix, sur smartphone. // Source : Flickr

Lors d’un trajet moyen ou long, plusieurs paramètres peuvent influencer la qualité de l’expérience. Si vous êtes dans le métro (et que vous n’avez pas téléchargé le contenu au préalable), il y a fort à parier par exemple que la qualité de votre connexion et donc de la vidéo sera variable. Or Netflix aimerait bien lisser ceci pour que vous appréciiez mieux le moment.

Le problème, c’est que personne ne semblait être au courant de l’autorisation que s’est octroyée la plateforme. Celle-ci n’est valable que sur Android : d’après nos observations, Netflix ne consulte pas les données physiques de détenteurs d’iPhone. L’entreprise n’a pas précisé pour le moment si elle comptait changer sa manière de procéder.

Il est courant que des services utilisent vos données, parfois sans que vous soyez parfaitement conscient de ceci, pour améliorer leurs services. Récemment, des médias ont par exemple dévoilé que des employés d’Amazon, de Google et d’Apple écoutaient vos conversations avec des assistants vocaux connectés.

Partager sur les réseaux sociaux