Vous pensez avoir déjà tout vu en termes de fictions sur Netflix ? Heureusement, il reste de nombreux documentaires à découvrir -- nous en avons sélectionné dix exceptionnels pour vous.

Netflix a beau être connu pour ses nombreuses fictions, films comme séries, il héberge d’autres types de productions. Le service de streaming accueille notamment des documentaires très intéressants, travaillés et bouleversant les codes du genre, le tout sur des sujets variés. Numerama a sélectionné 10 productions immanquables que vous pourrez rattraper pendant l’été.

Fyre : le meilleur festival qui n’a jamais eu lieu

Avant même d’entendre parler du documentaire Fyre : le meilleur festival qui n’a jamais eu lieu, ce nom ne vous était peut-être pas inconnu. Ce festival de musique de luxe devait prendre place sur une île des Bahamas en avril 2017 et a fait le buzz sur les réseaux sociaux… parce qu’il a été désastreux. L’échec des organisateurs a été spectaculaire : manque de moyens, mensonges sur les services proposés, annulations des groupes censés venir et ainsi de suite.

Fyre : le meilleur festival qui n’a jamais eu lieu // Source : Netflix

Le documentaire de Netflix est la meilleure production pour apprendre ce qui s’est passé avant, pendant et après le festival, mais aussi pour comprendre comment l’organisation en est arrivée là. Les coulisses du Fyre Festival semblent souvent surréalistes, entre les décisions prises pour garder l’événement en vie et la manipulation exercée par les promoteurs jusqu’aux dernières secondes. Mais tout est vrai.

The Dawn Wall

Que l’on soit amateur de sports extrêmes ou pas, The Dawn Wall est un documentaire passionnant qui raconte l’histoire des grimpeurs Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson. Il prend comme toile de fond leur tentative d’escalade du Dawn Wall, une façade de la formation rocheuse El Capitan (située en Californie) réputée impossible à franchir.

The Dawn Wall // Source : Netflix

Si le documentaire est intéressant dans un premier temps, c’est bien sûr parce qu’il suit la préparation et la tentative d’ascension des deux hommes. Une épreuve semée d’embûches avec son lot de rebondissements et de moments de tensions. Mais The Dawn Wall ne raconte pas juste le déroulement de l’escalade et laisse une grande place à la vie des deux protagonistes, notamment Tommy. Si on se lie très vite aux grimpeurs, c’est parce que la production prend le temps de raconter leur histoire, d’expliquer leurs motivations et de montrer ce que l’ascension du Dawn Wall représente pour eux.

Playing Hard : quand le jeu devient réalité

Playing Hard : quand le jeu devient réalité est un documentaire incontournable pour qui s’intéresse un minimum au monde du jeu vidéo. Pendant quatre ans, la production a suivi l’équipe d’Ubisoft chargée de développer For Honor, un jeu de combat sorti en 2017. Le long-métrage se concentre particulièrement sur Jason VandenBerghe, directeur créatif à l’origine du projet, et sur l’évolution de sa vision du développement au fil du temps.

Playing Hard : quand le jeu devient réalité // Source : Netflix

Playing Hard se différencie de la plupart des autres documentaires sur le développement de jeux vidéo en abordant un élément généralement mis sous silence : les tensions dans le studio. Si on en apprend plus sur la création de For Honor, ce sont aussi les relations entre les membres de l’équipe que l’on voit évoluer. Là où l’industrie du jeu vidéo a tendance à vouloir présenter un environnement idyllique, Playing Hard montre qu’un développement peut aussi bien engendrer des conflits et des déceptions.

Les Génies du mal

Les Génies du mal fait partie de ces documentaires qui racontent une histoire digne d’une série TV. Il narre une affaire datée de 2003 qui semble tout droit sortie d’une fiction policière  : un livreur de pizza forcé de braquer une banque avec une bombe autour du cou, un jeu de piste macabre créé par des criminels, une canne-fusil et des services de l’ordre perdus au milieu de tout ça.

Les génies du mal // Source : Netflix

Ce docu-série en quatre épisodes n’est pas seulement passionnant parce que l’affaire dite du « Pizza Bomber » semble invraisemblable, mais aussi parce qu’il donne une nouvelle vision des événements. Les Génies du mal est avant tout le résultat d’une enquête de plusieurs années menée par le narrateur et coréalisateur du documentaire Trey Borzillieri. Ses conversations avec Marjorie Diehl-Armstrong, principale suspecte de l’affaire, et son point de vue sur ce qui s’est passé donnent une nouvelle dimension à l’histoire.

Notre planète

À première vue, Notre planète peut avoir l’air d’un énième documentaire sur la nature et les animaux comme on en trouve des dizaines d’autres. Pour ce qui est du fond, ce n’est pas complètement faux : dans chacun de ses épisodes, à l’exception du premier, la production se concentre sur un environnement et sur les créatures qui lui sont liées.

Notre Planète, sur Netflix // Source : Netflix

C’est surtout grâce à sa forme que Notre planète est devenu un documentaire incontournable. Toutes les images capturées par les équipes de tournage sont d’une beauté saisissante, à tel point que certains spectateurs ont pensé que des images de synthèses avaient été utilisées. Heureusement il n’en est rien : le projet initié par la WWF montre la nature sous meilleur jour, tout en abordant les problèmes posés par le réchauffement climatique et la déforestation.

Le tout, narré par David Attenborough.

Hot Girls Wanted

À l’origine, Hot Girls Wanted devait être un documentaire sur la consommation de la pornographie aux États-Unis. Finalement, les deux réalisatrices ont choisi de se focaliser sur ce qui se passe de l’autre côté de l’écran. Elles ont suivi pendant des semaines de jeunes actrices débutantes, âgées de 18 à 25 ans, et filmé leur quotidien au travail, mais aussi des bouts de leur vie familiale. Le tout sans tomber dans les travers du voyeurisme.

Hot Girls Wanted // Source : Netflix

En plus d’être très touchant, le visionnage est instructif : même si Hot Girls Wanted ne reflète pas l’intégralité du métier, il permet de mettre en lumière la face méconnue de la pornographie amateur et les désillusions de jeunes femmes qui pensaient trouver dans ce métier leur salut.

Alphago

Comme son nom l’indique, Alphago s’intéresse à l’intelligence artificielle éponyme créée par Google Deepmind. Le documentaire prend comme toile de fond l’affrontement entre l’IA et Lee Sedol, l’un des meilleurs joueurs de go dans le monde. On sait aujourd’hui que les algorithmes ont eu raison du champion, mais ce sont surtout les coulisses de cette victoire qui sont abordées dans la production.

Alphago // Source : Netflix

Si l’intelligence artificielle est évidemment au centre du reportage, la production ne s’est pas intéressée qu’à elle. Une partie du long-métrage se concentre sur Lee Sedol et sur la désillusion subie face à cette machine qu’il « espérait battre 5 – 0 ou 4 – 1. » Grâce à l’histoire de cet homme qui a consacré sa vie au Go, on s’implique vite dans le documentaire et on ressent toute sa détresse, même sans comprendre les règles du jeu.

La Terre à plat

Vous avez peut-être déjà entendu parler des « platistes », ces personnes qui affirment que la Terre est plate, mais vous n’avez sans doute jamais eu de véritable aperçu de leur communauté. C’est justement ce que propose La Terre à plat : pendant un peu plus d’1h30, ce documentaire suit les figures importantes de ce mouvement et montre les liens forts qui existent entre les « flat earthers ».

La Terre à plat // Source : Netflix

Si la production ne soutient jamais les affirmations des « platistes », des scientifiques expliquent pourquoi ils ont tort, elle ne cherche pas non plus à les présenter sous un mauvais jour. Les spectateurs découvrent plutôt des personnes en marge de la société, heureuses de faire partie d’un groupe et cherchant avant tout à nouer des relations. Au lieu de les stigmatiser, La Terre à plat permet de mieux les comprendre et d’expliquer le retour d’une idée qui devrait avoir disparu au XXIe siècle.

Losers

Le docu-série Losers va à contre-courant de la plupart des documentaires sportifs : il s’intéresse aux perdants, celles et ceux qui ont manqué la première marche du podium de peu. Chaque épisode de 30 minutes raconte une histoire très différente des autres avec des images d’archive et des témoignages à l’appui : celle d’un boxeur forcé de se battre, d’un basketteur indiscipliné ou encore d’une patineuse faisant face au racisme.

Losers // Source : Netflix

On pourrait craindre que Losers joue sur la corde sensible en poussant les spectateurs à se sentir mal pour les sportifs concernés, mais c’est tout l’inverse. Le documentaire célèbre au contraire la force qu’ils ont dû trouver pour surmonter ces épreuves et montre qu’une défaite, même importante, n’empêche pas de vivre.

Mystérieux trous noirs

Si vous voulez comprendre pourquoi la première image d’un trou noir était si attendue, vous pouvez regarder le documentaire Mystérieux Trous Noirs, réalisé en 2018. D’où viennent les trous noirs ? De quoi sont-ils faits ? Comment peut-on prouver leur existence ? En moins de 2 heures, le film tente de répondre à ces questions avec un véritable effort de vulgarisation scientifique.

Mystérieux trous noirs // Source : Netflix

Janna Levin, astrophysicienne au Barnard College de New York, commente ce voyage autour (et jusqu’à l’intérieur) des trous noirs. Même si la mise en scène est parfois exubérante (les trous noirs finissent par ressembler à des monstres assoiffés de matière prêts à avaler l’univers), ce programme est un bon résumé des recherches menées sur ces objets jusqu’en 2018 — pour la suite, vous pouvez lire nos articles sur Numerama.

Partager sur les réseaux sociaux