« Mario Royale » est une version détournée de Super Mario Bros. où 74 joueurs et joueuses s'affrontent en même temps. Combien de temps restera-t-il en ligne ?

74 Mario se lancent dans l’arène et il ne devra en rester qu’un. C’est le jeu mis en ligne par un développeur-fan sous le pseudonyme Inferbro, repéré par Engadget le 19 juin 2019. Il s’agit d’une version « battle royale » du jeu culte Super Mario Bros : vous commencez à 74 joueurs et joueuses, et à la fin, il n’en restera qu’un.

Nous et beaucoup de Mario // Source : Inferbro

Il faudra quelques minutes d’adaptation car les touches directionnelles sont adaptées à un clavier QWERTY : avancez vers la droite avec la touche « D », reculez avec « A », baissez-vous avec « S ». La touche espace, elle, garde sa fonction classique : sauter.

Pour le reste, il s’agit du jeu classique, sauf que l’on avance au milieu d’une foule d’autres petits plombiers italiens qui sautillent, font des erreurs, et souvent, avancent plus vite que nous. Car à l’image de tous les jeux en ligne multijoueurs, il y a toujours une grosse partie des gamers qui va se jeter tête baissée dans l’aventure sans trop réfléchir. Or Mario Royale n’est pas une affaire de vitesse : vous pouvez l’emporter simplement en étant le ou la plus calme et mesurée. Évidemment, il convient d’essayer d’aller plus vite que les autres pour éviter qu’un autre ne finisse le jeu avant vous… mais le risque est faible. Autre souci si vous choisissez d’aller lentement : les autres auront déjà raflé toutes les pièces et améliorations possibles.

Après quelques parties de découverte, nous avons toutefois rapidement réussi à atteindre le top 3 sans avoir à multiplier les acrobaties ou mouvements stylés.

Le nombre de joueurs et joueuses encore en jeu s’affiche en haut à droite // Source : Inferbro

« Ne m’attaquez pas en justice, s’il vous plaît »

Dans une vidéo YouTube, l’homme explique avoir passé trois semaines à développer cette version multijouers en ligne de Super Mario Bros.

Le jeu va-t-il rester en ligne très longtemps ? ll est possible d’en douter, vu que la franchise appartient à Nintendo et que cette adaptation « fan made » n’en a pas acquis les droits. Inferbro essaie toutefois de s’en dédouaner avec un carton d’ouverture qui annonce : « Mario et tous les actifs en rapport sont la propriété de Nintendo. Mario Royale est un jeu complètement gratuit et parodique, fait par un fan (…) S’il vous plaît, ne m’attaquez pas en justice. S’il vous plaît. »

Nintendo a pour habitude d’agir contre ce genre de procédés, même si les fans ne pensent pas à mal. L’an passé, la firme a fait fermer plusieurs sites d’émulation qui permettaient de jouer à ses jeux. En 2015, un remake amateur HD de Super Mario 64 avait aussi été supprimé.

Quoi qu’il arrive, le jeu « parodique » d’Inferbro semble avoir du succès : lorsque nous y avons joué, un bon millier de personnes étaient connectées en même temps.

Partager sur les réseaux sociaux