Le nouveau Flight Simulator est sublime.

En 2006, Microsoft sortait avec Flight Simulator X l’une des versions les plus populaires de l’un de ses jeux vidéo de niche, réservé aux amatrices et amateurs de pilotage en conditions réelles. Microsoft Flight, sorti en 2012, a été la tentative avortée par Microsoft de lui donner une suite en Free 2 Play. Depuis, les mordus de simulation aérienne ont regardé la concurrence et notamment l’excellent X-Plane, entré récemment dans sa version 12.

À l’E3 2019, Microsoft ravive pourtant la flamme. Avec un trailer en 4K, sur lequel le géant de Redmond assure montrer des séquences de jeu en temps réel, on peut voir à quoi ressemblera celui qui a été nommé sobrement Flight Simulator. Décrochage de mâchoire garanti.

C’est bien simple : jamais un simulateur de vol, qui doit prendre en compte des données complexes reflétant le terrain, la météo et, bien entendu, toute la physique et l’avionique d’un avion, n’avait été aussi beau. D’habitude, les éditeurs passent sur certains détails pour éviter de surcharger le processeur ou la carte graphique. Le terrain n’est jamais parfaitement texturé et les bâtiments se ressemblent un peu tous. Dans Flight Simulator, rien ne semble avoir été laissé de côté : des effets de lumière aux textures des nuages en passant par des villes photoréalistes, des cockpits sublimes et des reflets somptueux, on a l’impression que Microsoft a trouvé la recette pour ne rien sacrifier à l’écran. On peut même apercevoir un vol de flamants roses et des girafes.

Prévu sur 2020 sur PC et plus tard sur Xbox One, le jeu affirme être propulsé par « l’intelligence artificielle Azure » et des données satellites. Si les deuxièmes ne sont pas rares dans les simulateurs de vol, il est possible que Microsoft utilise la puissance de son IA pour alléger la charge en local, notamment sur ce que devront exécuter le processeur et la carte graphique. En l’état, on imagine mal une Xbox One, même X, avoir les moyens de faire tourner un jeu vidéo aussi beau. D’ici la sortie, Microsoft a le temps de préciser de quoi sera fait son prochain flight sim. 

Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft
Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft
Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft
Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft
Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft
Flight Simulator 2020 // Source : Microsoft

Crédit photo de la une : Microsoft

Partager sur les réseaux sociaux