Apple a décidé de tourner la page d'iTunes (en tout cas, sur Mac). Cela aura une incidence, minime, sur vos achats.

iTunes est mort, vivent Music, Podcasts et TV. Lundi 3 juin, Apple a décidé de mettre un terme à l’antique multimédia pour le remplacer par des applications indépendantes et spécialisées. Du moins, voilà ce qu’il va se passer pour l’écosystème Mac. Dans le cas de Windows, c’est pour l’instant le statu quo : iTunes va continuer à fonctionner en l’état, en attendant, peut-être, une bascule identique.

Le maintien d’iTunes sur PC nous a été confirmé directement par la firme de Cupertino pendant la WWDC à San José. Lors de la conférence WWDC, Apple déclarait déjà que, sur Windows, « l’expérience ne va pas changer  ». En clair, la mort d’iTunes est surtout la mort d’iTunes sur Mac.

Logo iTunes

Quid des achats iTunes ?

Reste, évidemment, une question légitime : que va-t-il advenir des achats sur iTunes ? Les clients pourront-ils retrouver les films et les albums ? Seront-ils transférés vers les nouvelles applications ? À ces questions, Apple a pu nous apporter des précisions à San José : « Tous vos achats et bibliothèques seront conservés dans chaque application respectivement – musique dans Apple Music et films dans Apple TV ».

C’est donc une bonne nouvelle pour les personnes utilisant un Mac : elles ne seront pas dépossédées de leurs achats, même si la possession de singles ou d’albums achetés à l’unité n’a peut-être plus grand sens à l’heure où le streaming — et donc le paiement pour accéder à un catalogue au lieu d’acheter et de télécharger des titres précis, même si cela prive l’internaute de la possession de ce qu’il écoute — s’impose comme l’usage dominant.

« Tous vos achats et bibliothèques seront conservés dans chaque application  »

Pour les clients d’Apple Music par exemple, l’accès au catalogue musical du service (qui contient plus de 50 millions de titres, clips et playlists) peut rendre totalement accessoire la récupération des titres musicaux. Elle ne l’est évidemment pas dans le cas où aucun abonnement n’est actif, parce qu’il a été résilié ou parce qu’il n’a jamais été pris.

Quoiqu’il en soit, Apple laisse toutefois un espace pour celles et ceux qui préfèrent posséder leur musique : sur Mac, les utilisateurs « auront accès à l’ensemble de leur bibliothèque musicale, que les morceaux aient été téléchargés, achetés ou extraits d’un CD. Ceux qui préfèrent posséder leur musique pourront accéder à l’iTunes Music Store d’un simple clic ».

Un raccourci vers l’iTunes Music Store sera disponible dans un menu latéral de Music.

Crédit photo de la une : Salman Aslam

Partager sur les réseaux sociaux