La version iOS de Fortnite a engrangé près d'un demi milliard de dollars en 2018. C'est près de cinq fois plus que PUBG Mobile.

Si l’ergonomie de la version iOS de Fortnite laisse fortement à désirer, surtout en comparaison à d’autres plateformes mieux adaptées à son gameplay, cela n’empêche pas Epic Games de rencontrer un franc et implacable succès sur l’App Store d’Apple. Selon les chiffres publiés par Sensor Tower le 7 janvier 2019, Fortnite sur iOS a rapporté 455 millions de dollars en 2018. Ce qui équivaut à une dépense quotidienne moyenne de 1,6 million de dollars depuis le lancement en mars.

Il faut dire que le phénomène de 2018 a terminé l’année comme un boulet de canon, engrangeant des recettes estimées à 69 millions de dollars (+83 % par rapport au mois de novembre !). Un nouveau record en la matière qui compense largement la baisse observée après le pic de juillet (59,3 millions de dollars). Depuis sa sortie sur l’App Store, Fortnite a été téléchargé près de 83 millions de fois.

Revenus de Fortnite iOS en 2018 // Source : Sensor Tower

PUBG Mobile ne peut que s’incliner

Face à cet immense chiffre d’affaires qui ne tient pas compte des dollars injectés sur le Google Play Store (puisque Fortnite n’y existe pas), PUBG Mobile ne peut que s’incliner. Sur iOS, le titre de Bluehole, qui a fait sa renommée sur Steam, n’a emmagasiné que 100 millions de dollars — soit près de cinq fois moins que son éternel rival. La tendance entrevue après les sept premiers jours de disponibilité s’est finalement étendue à toute l’année.

Pour rester dans les comparaisons, on rappellera que Pokémon Go avait quasiment atteint le milliard de dollars de recettes en 2016 et a rapporté 800 millions de dollars en 2018 — mais en cumulé iOS et Android. On se dit que Fortnite ne doit pas être si loin du compte.

Crédit photo de la une : Epic Games

Partager sur les réseaux sociaux