L'Autorité des marchés financiers a mis en garde Nabilla Benattia contre les risques de l'investissement dans le Bitcoin. Sur son compte Snapchat, l'ancienne candidate de télé-réalité explique en effet à ses abonnés qu'ils peuvent « y aller les yeux fermés ».

« Vous pouvez y aller les yeux fermés », « c’est la monnaie du futur », elle est « grave en train de se développer  ». Sur son compte Snapchat, Nabilla Benattia conseille à ses abonnés d’investir dans le Bitcoin, la crypto-monnaie originelle qui a fêté ses neuf ans le 3 janvier dernier.

Dans cette vidéo, la jeune femme connue pour sa participation à des émissions de télé-réalité explique qu’elle a « dû mettre 1000 euros et [qu’elle a] déjà gagné 800 euros  ». Sans parler des risques liés à un tel investissement spéculatif — encore récemment évoqués par les régulateurs bancaires français — Nabilla Benattia explique au contraire qu’il n’y a « rien à perdre » et que les sommes investies en Bitcoin sont « de l’argent que vous pouvez toujours récupérer  ».

« Restez à l’écart »

Les déclarations de la jeune femme ont attiré l’attention de l’Autorité des marchés financiers (AMF), qui a publié le 9 janvier sur Twitter un message de mise en garde. « Nabilla le Bitcoin c’est très risqué ! On peut perdre toute sa mise. Pas de placement miracle. Restez à l’écart », écrit l’institution .

Cette vidéo publicitaire en faveur du Bitcoin n’est pas le premier exemple d’une association entre une personnalité de la pop culture et l’univers des crypto-monnaies.

Au Japon, une équipe de filles nommée « Kasotsuka Shojo » s’est ainsi fait une spécialité de la promotion de différentes crypto-monnaies : chacune des membres de ce groupe arbore un masque représentant une devise, à l’instar du Bitcoin, de l’Ethereum ou du Ripple.

Des hypothèques pour acheter des Bitcoins

La fièvre spéculative suscitée par le Bitcoin est telle qu’elle incite parfois les investisseurs à prendre des risques élevés pour acquérir de la crypto-monnaie. Des investisseurs américains ont ainsi choisi de contracter des hypothèques pour pouvoir acheter des Bitcoins.

La mise en garde d’AMF à l’égard de Nabilla Benattia rappellent, qu’en tant que personnalité fortement médiatisée, les propos de l’ancienne candidate de télé-réalité peuvent avoir des conséquences sur des amateurs qui ne seraient pas prévenus des risques de la spéculation.

Partager sur les réseaux sociaux