3 janvier 2009, 18h15 : Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du bitcoin, mine le premier bloc de la crypto-monnaie. Neuf ans plus tard, la monnaie virtuelle originelle souffle ses bougies. Elle vaut désormais plus de 10 000 €.

Happy birthday to you, mister bitcoin. Du haut de ses neuf ans, la crypto-monnaie originelle donne libre cours à son ardeur juvénile. Qui aurait pu soupçonner, le 3 janvier 2009 à 18h15 très précises, que le bitcoin à peine sorti de l’œuf dépasserait la valeur des 10 000 € à la fin de l’année 2017 ?

Ce jour-là, le premier bloc de bitcoin est créé. Pour les croyants et pratiquants actuels des crypto-monnaies, la date est probablement un éminent symbole. D’ailleurs, le nom même du premier bloc de transaction de la blockchain Bitcoin semble prophétique : Bloc Genesis.

Les 50 premiers bitcoins ne peuvent pas être dépensés

Les 50 premiers bitcoins ainsi générés ont conservé la même adresse jusqu’à aujourd’hui ; en effet, la toute première transaction, ou « coinbase » de ce bloc pionnier, ne fait pas partie de l’ensemble des transactions. Autrement dit, impossible de la dépenser, ou de modifier son adresse.

Dans ce « coinbase », le mystérieux inventeur du bitcoin Satoshi Nakamoto a choisi d’intégrer le titre d’un article, publié dans le Financial Times du 3 janvier 2009 : « The Times 03/Jan/2009 Chancellor on brink of second bailout for banks », dans lequel le média évoque un plan de sauvetage envisagé par Alistair Darling, alors ministre des Finances du Royaume-Uni, pour sauver les banques.

9 jours plus tard, la première transaction

Quelques jours plus tard, le 12 janvier 2009, la première transaction en bitcoins est officielle. Inscrite dans le bloc 170, elle est réalisée entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney, qui a contribué au développement de PGP — et qui s’est toujours défendu d’être l’inventeur de la cryptomonnaie. Son montant s’élevait à 10 bitcoins.

Il faudra ensuite attendre le 5 octobre pour voir la première publication du taux de change entre bitcoin et dollar : pour un bitcoin, on compte alors 0,001 dollar américain (soit 0,00071 €).

En neuf ans, la famille des crypto-monnaie a accueilli de nouveaux membres, reléguant presque le bitcoin au rang d’aïeul… mais toujours reine. Bien que la suprématie du bitcoin sur les autres crypto-monnaies soit désormais nuancée par certains analystes, la monnaie virtuelle continue de faire tourner la tête des acheteurs. Certains sont aujourd’hui prêts à hypothéquer leur propre maison pour posséder leur part dans le croustillant gâteau du bitcoin.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.