L’arrivée de l’abonnement en ligne pour la Nintendo Switch pourrait connaître un retard à l’allumage plus important que prévu.

« Lancement du service d’abonnement payant en 2018 » : pour l’heure, il faut se contenter de cette très vague mention en ce qui concerne le jeu en ligne payant de la Nintendo Switch, élue gadget de l’année dans nos colonnes. Mais la branche italienne du constructeur nippon a peut-être vendu la mèche, précisant une période de disponibilité assez lointaine sur son site officiel. Ainsi, le service, gratuit pour le moment, n’arriverait pas avant l’automne 2018, sachant qu’il était initialement attendu pour cette fin d’année. On remercie nos confrères de WCCFTech pour avoir pris une capture avant que la supposée bourde ne disparaisse.

Nintendo Switch Online

Nintendo pas pressé à l’idée de faire payer

Nintendo ne semble donc pas être des plus pressés pour lancer sa plateforme baptisée Nintendo Switch Online et qui sera indispensable pour jouer en ligne, à l’instar du Xbox Live Gold sur Xbox One et du PlayStation Plus sur PlayStation 4. L’abonnement permettra aussi de profiter des fonctionnalités de l’application (pour le chat vocal notamment), de recevoir des réductions sur l’eShop ou encore de jouer à une sélection d’oldies (exemples : Super Mario Bros. 3, Balloon Fight et Dr. Mario).

On peut aussi se dire que la Switch n’a pas besoin d’une telle souscription pour se vendre comme des petits pains. Et que Nintendo attend sûrement de proposer quelque chose de solide avant de se lancer dans le grand bain, une première pour lui dans ce domaine (ce qui peut expliquer sa prudence). On devra payer 3,99 € (30 jours), 7,99 € (90 jours) ou 19,99 € (365 jours) pour en profiter. Quelque part en 2018, donc.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.