Créez un monde miniature dans lequel les animaux vivent en symbiose avec la nature, dans Harmonies, notre jeu de société de la semaine.

C’est quoi, le jeu de société Harmonies ?

En partant d’un terrain complètement vierge, vous érigez petit à petit un paysage luxuriant et varié, tout un écosystème propice à accueillir des animaux dans leur habitat de prédilection.

Accessible à partir de 10 ans, pour 1 à 4 joueurs et des parties d’une trentaine de minutes, Harmonies est un jeu de placement et d’optimisation, bien plus profond que son thème léger ne laisse supposer.

Édité par Libellud, Harmonies est un jeu de Johan Benvenuto, illustré par Maëva da Silva, et commercialisé au prix de 32,50 € chez Philibert.

Comment y joue-t-on ?

En début de partie, chaque joueur reçoit un petit plateau personnel, composé d’une vingtaine de cases hexagonales.

À son tour, on commence par prendre un des lots de jetons de paysages proposés au centre de la table, qu’on place sur son plateau.

Harmonies
Un aperçu du matériel. // Source : Libellud

Chacun de ces lots est composé de trois jetons, piochés au hasard dans un sac. Chaque jeton représente un type de paysage : de l’eau, de la verdure, du bois, de la pierre, etc.

On peut les placer n’importe où sur notre plateau. Certains jetons peuvent même être empilés pour former des structures : par exemple, posez un jeton vert sur un jeton marron, et vous avez un arbre.

Harmonies
Un monde en construction. // Source : Libellud

On peut ensuite, si on le souhaite, prendre une des cartes d’animal proposée. Mais pas n’importe laquelle, puisque ce sont elles qui vont nous permettre de marquer une part importante de nos points de victoire.

Harmonies
L’écureuil, avec son habitat naturel au bas de la carte. // Source : Libellud

En effet, chaque animal a un habitat de prédilection, c’est-à-dire un motif bien précis de jetons de paysage à reproduire sur son plateau pour l’accueillir. Si on y parvient, on dépose un petit cube sur un de ces jetons pour indiquer que cet habitat est déjà occupé. On peut, par la suite, reproduire ce motif ailleurs sur notre plateau, pour y reposer un cube de l’animal concerné et marquer ainsi encore plus de points.

Les joueurs jouent ainsi à tour de rôle, jusqu’à ce que tous les jetons de paysages aient été utilisés, ou qu’un joueur ait complété son plateau, puis on passe au comptage des points. On en gagne grâce à nos animaux ayant trouvé refuge dans leur habitat, mais également selon nos structures. On gagne par exemple des points selon la hauteur de nos arbres, la taille de notre plus longue rivière, etc. 

Pourquoi jouer à Harmonies ?

Que ce soit par sa couverture, ses cartes ou ses gros jetons en bois, ce qui attire en premier lieu dans Harmonies c’est indéniablement son matériel. On a beau dire que le gameplay est le plus important dans un jeu, il est tout de même bien plus agréable de jouer avec un beau jeu bien édité qu’avec un vilain.

Mais, vous vous en doutez, nous ne vous le présentons pas uniquement pour sa forme, mais également pour la qualité de son fond.

Harmonies
Source : Libellud

Pourtant, Harmonies ne brille pas particulièrement par son originalité. On pense par exemple à Azul ou Cascadia, dont on retrouve certaines mécaniques.

Cependant, ce mélange de placement, d’optimisation, d’opportunisme, fonctionne merveilleusement bien. Malgré des règles vraiment toutes simples (à son tour, on prend un lot de jetons, éventuellement une carte d’animal, et c’est tout), le jeu est assez profond. Tout tourne autour de l’anticipation dont il faut tenir compte pour arranger, au fil des tours, notre environnement pour qu’il soit cohérent et qu’il puisse accueillir un maximum d’animaux.

Évidemment, une certaine dose de hasard est bien présente, dans le tirage des jetons et des cartes. On a ainsi nettement plus de contrôle quand on y joue qu’à deux, plutôt qu’à trois ou quatre, modes dans lesquels il est difficile de prévoir ses coups à l’avance tant les informations ont changé quand revient notre tour. À vous de voir si vous préférez un peu plus de maîtrise ou un peu plus de chaos.

C’est d’ailleurs la seule interaction proposée dans le jeu : prendre un lot de jetons ou un animal au nez et à la barbe du joueur suivant. Là encore, c’est plus facile de gêner un adversaire unique que de composer avec deux ou trois autres joueurs.

Attention tout de même, car certaines personnes ont du mal à se représenter les motifs des habitats des animaux dans l’espace, et risquent de se mélanger les pinceaux en plaçant les jetons sur leur plateau. C’est très frustrant et il vaut mieux éviter de leur proposer d’y jouer.

Harmonies est un ainsi un pur jeu abstrait, caché dans un magnifique écrin, qui permet aux mécaniques et au thème d’être en parfaite… harmonie. Malgré ses règles simples, son gameplay est profond et intéressant. Il plaira tout autant aux joueurs dilettantes qu’aux optimisateurs, à la seule condition de ne pas avoir de problème de représentation dans l’espace. Un bien chouette jeu, superbement édité, et dans une petite boîte, ce qui ne gâche rien.

En bref

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.