Pour la création d’une Jedi de The Acolyte, la cinéaste Leslye Headland a confié s’être inspirée d’une scène bien précise de « l’Édition Spéciale » de Star Wars, lorsque les films sont ressortis au cinéma en 1997, dans une version modifiée.

La série The Acolyte sera diffusée en exclusivité sur Disney+, à partir du 4 juin 2024. Le service de streaming est disponible à partir de 5,99 euros par mois, ou bien à partir de 29,99 euros par mois avec l’offre Canal + Ciné Séries.

Tout fan de Star Wars le sait : il n’existe pas une seule version des films, mais plusieurs. Depuis la sortie au cinéma du tout premier long-métrage, en 1977, le réalisateur George Lucas a souvent retouché son œuvre. C’est ce qui nous a fait écrire que vous n’avez sans doute jamais vu la vraie version originale de Star Wars. En tout cas, si vous êtes jeune.

L’une des modifications les plus célèbres est celle de 1997, appelée « Édition spéciale ». Il s’agissait d’une ressortie de la trilogie dans les salles obscures pour célébrer les vingt ans de la saga cinématographique. Elle est restée dans les mémoires en raison de la nouvelle dynamique donnée dans le duel entre Han Solo et Greedo dans la cantina. Avant Han Solo tirait le premier. En 1997, c’est Greedo.

L’Édition Spéciale a concerné les trois films. De nouvelles scènes ont été ajoutées, l’image a été remise au goût du jour et les effets spéciaux ont été ajustés. Et justement, l’une d’elles a eu une influence sur Leslye Headland, la réalisatrice et scénariste à qui l’on a confié le projet The Acolyte — une série Star Wars qui se passera dans le passé.

Jecki
Jecki. // Source : Lucasfilm

L’influence de l’Édition Spéciale sur The Acolyte

Dans un article promotionnel publié le 19 mars sur le site officiel de Star Wars, il est écrit que la cinéaste « a insufflé à l’histoire son amour des films originaux, des livres actuels et de l’histoire provenant de l’univers étendu. » Elle a notamment déclaré qu’elle voulait intégrer un personnage précis, qui ferait écho à l’Édition Spéciale.

Le personnage en question se nomme Jecki. Il s’agit, selon Lucasfilm, d’une padawan, apprentie du maître Jedi Sol. La description ajoute que la jeune femme, bien que jeune, fait preuve de calme et de maturité. Or, Jecki est une jeune femme appartenant à l’espèce theelin. Plus exactement, il s’agit d’une Jedi mi-theelin, mi-humaine.

« Il y a certaines choses que je voulais vraiment faire. Vous verrez une Jedi mi-theelin, mi-humaine, Jecki, jouée par Dafne Keen, ce qui a toujours été un de mes rêves », raconte la réalisatrice. La particularité de l’espèce theelin est d’avoir une peau et des cheveux de couleur. Il y a un petit côté punk chez les theelins.

Or, c’est justement l’Édition Spéciale qui a introduit les theelins et les hybrides mi-humains, mi-theelins. La cinéaste, poursuit le site officiel, « est tombée amoureuse de l’espèce pour la première fois lorsque Rystáll Sant a rejoint le Max Rebo Band dans l’édition spéciale du Retour du Jedi. » C’est en effet dans l’épisode VI qui ouvre le bal.

Source : Lucasfilm
Rystáll Sant, à gauche. // Source : Lucasfilm

Le Max Rebo Band est une formation musicale qui officie dans le palais de Jabba le Hutt, sur Tatooine. Rystáll Sant occupe les fonctions de chanteuse et de danseuse, à côté de ses deux collègues, Greeata Jendowanian (une Rodienne) et Lyn Me (une Twi’lek). Les trois offrent un festival de couleurs, grâce notamment à la chevelure rouge de Rystáll Sant.

Si la couleur éclatante de Rystáll Sant n’est pas dupliquée sur Jecki (sa chevelure est plutôt blanche), il y a d’autres similitudes. La peau plus ou moins pigmentée et tachetée, le teint pâle (d’autres nuances peuvent toutefois exister) et trois petites cornes qui se trouvent de chaque côté du visage. Jecki les a, comme Rystáll Sant.

Jecki semble être la première Theelin Jedi de premier plan à exister dans Star Wars (il existe d’autres membres identifiés de cette espèce, mais qui ne sont pas dfe l’ordre). On sait qu’il en existe, mais leur importance a été pour l’heure extrêmement secondaire. Un peu comme Kelnacca : il sera, lui aussi, le premier Wookie Jedi sur le devant de la scène.

The Acolyte
Il n’y a pas d’offres pour le moment
Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.