L’actrice australienne Milly Alcock (House of the Dragon) est la nouvelle Kara Zor-El, alias Supergirl, au cinéma. Elle fera sa première apparition en 2025 dans Superman : Legacy, puis sera à l’affiche de son propre film dans Supergirl : Woman of Tomorrow.

Milly Alcock succède à Melissa Benoist (Supergirl, la série), Laura Vandervoort (Smallville), Helen Slater (Supergirl, le film de 1984) Sasha Calle (Flash) dans le rôle iconique de Kara — en devenant la nouvelle Supergirl. Le casting a été officialisé par Deadline ce 29 janvier 2024. L’actrice australienne sera effectivement à l’affiche du prochain film DC Comics, intitulé Supergirl : Woman of Tomorrow.

Auparavant, elle s’est fait connaître dans le rôle de Rhaenyra Targaryen, dans le spin-off de Game of Thrones dédié aux Targaryens, House of the Dragon. Le rôle a failli être obtenu par Meg Donnelly, qui double Supergirl dans deux séries animées DC Comics.

Supergirl : Woman of Tomorrow

Le casting avait lieu pour Superman : Legacy, premier film du nouvel univers DC Comics sur grand écran, développé par James Gunn et Peter Safran. Ce film mettra en scène David Corenswet et Rachel Brosnahan dans les rôles de Clark Kent (Superman) et Loïs Lane. Mais il introduira aussi une toute nouvelle version de Supergirl, interprétée par Milly Alcock.

David Corenswet est Superman, et Milly Alcock est Supergirl. // Source : The Politician / House of the Dragon
David Corenswet est Superman, et Milly Alcock est Supergirl. // Source : The Politician / House of the Dragon

Cette incarnation de la célèbre kryptonienne, Kara Zor-El, ne dira pas son dernier mot dans ce long-métrage programmé pour l’été 2025 : elle aura droit, ensuite, à son propre film, Supergirl : Woman of Tomorrow. Ce dernier devrait être une adaptation des comics du même nom.

Dans l’univers de James Gunn, les superhéros et superhéroïnes seront déjà établis. On sait qu’il ne sera pas question d’une origin story pour les personnages. Le Superman de David Corenswet et la Supergirl de Milly Alcock se connaissent donc a priori déjà. On n’en sait pas beaucoup plus sur l’histoire de Woman of Tomorrow.

Dans les comics du même nom, Supergirl est à l’aube de sa 21e année et traverse une crise existentielle, dans l’ombre de Superman. Elle fait alors la rencontre, dans une taverne où elle noie son chagrin, d’une extraterrestre : Ruthye. Seule fille dans une fratrie, Ruthye est en quête de vengeance après le meurtre de son père.

Écrit par Tom King, ce comicbook est réputé être assez psychologique, tout en donnant ses lettres de noblesse à Supergirl — dans toute sa bienveillance, mais aussi toute sa puissance. On sait que les adaptations DC au cinéma prennent particulièrement leurs libertés avec les comics, donc il est difficile de savoir à quel point le film Woman of Tomorrow ressemblera à cela. Mais, en tout cas, cela ressemble à un bon point de départ pour une nouvelle version originale de Kara.

Même si on peut regretter que Sasha Calle n’ait pas eu sa chance de briller au-delà du très médiocre Flash, Milly Alcock semble taillée pour ce costume iconique.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !