Annoncé comme un événement, The Day Before est l’exact opposé des promesses du studio Fntastic. Sur Steam, où le jeu est disponible en accès anticipé, les avis négatifs pullulent.

« Un périple exceptionnel dans un survival MMO post-apocalyptique en monde ouvert » : voilà la promesse qui se cache derrière The Day Before, disponible depuis le 7 décembre en accès anticipé sur Steam. La réalité ? Une immense supercherie, à l’origine d’une pluie d’évaluations négatives (80 %) et de commentaires particulièrement acerbes de la part de celles et ceux qui ont pris la peine d’y jouer. « Comme un panini fromage, mais sans fromage. Et sans panini », a par exemple blagué Mentier, un internaute qui a vite demandé un remboursement. Quatre jours après son lancement, The Day Before n’est déjà plus disponible.

Healde se montre un peu plus explicite sur les raisons du problème : « Une grosse escroquerie, même en Early Access, surtout à ce prix-là. Gardez votre argent et passez votre chemin, ce n’est juste qu’une pâle copie, remplie de bugs, d’une DZ dans The Division. » À en croire les avis, The Day Before, premier gros jeu de Fntastic, n’a strictement rien du MMO ambitieux vanté par des développeurs. Au mieux, il s’agit d’un jeu d’extraction au gameplay médiocre (exemple : zéro combat au corps-à-corps alors qu’il y a des zombies) et à la partie technique risible (beaucoup, beaucoup de bugs, environnements vides). « Le jeu est un mensonge qui a duré deux ans », accuse SgtHOOTxHAWKEYE.

The Day Before // Source :  Mytona Fntastic
The Day Before // Source : Mytona Fntastic

Pourquoi tout le monde se fait rembourser The Day Before

The Day Before ne concentre pas uniquement la haine sur Steam. Sur YouTube, les créateurs de contenu se lâchent comme jamais, avec des titres qui en disent long sur leur déception : « Ce jeu est une arnaque totale, stop le mensonge ! », « Rien ne va ! », « Le pire jeu de l’année 2023. Une honte absolue », « Fuyez ! Ce jeu est une honte », « Je découvre le jeu et c’est la castrophe ! » Autant d’exemples qui prouvent que The Day Before est une vaste blague, doublée d’une possible arnaque. Elle était a priori prévisible.

The Day Before se fait détruire sur YouTube // Source : Capture d'écran
The Day Before se fait détruire sur YouTube // Source : Capture d’écran

Qui aurait pu prévoir…?

En janvier dernier, Fntastic avait dû se défendre face à des accusations d’arnaque, nées de multiples retards, d’un problème de droits sur le nom du jeu et d’un besoin de volontaires — non rémunérés — pour participer au développement. Annoncé en 2021 et un temps prévu pour juin 2022, The Day Before en a mis plein la vue dès sa première bande-annonce. Mais l’engouement immense a peu à peu laissé sa place aux (gros) doutes. Et si le jeu n’avait jamais existé ? L’entreprise parlait pourtant d’une production qui aurait duré plus de quatre ans. « On n’a volé aucun argent : pas de financement participatif, aucune précommande, zéro don », argumentait-elle dans les colonnes d’IGN.

« Comme un panini fromage, mais sans fromage. Et sans panini »

Un joueur de The Day Before

Le 4 décembre, soit quelques jours avant le lancement, Fntastic se justifiait encore : « Ne nous accusez pas de scam [arnaque, ndlr], ce n’est pas vrai. » Il n’empêche, le studio vend aujourd’hui un jeu qui ne ressemble en rien au projet initial, moyennant 38,99 €. Pire, il peut se cacher derrière l’excuse de l’accès anticipé pour annoncer que des grosses mises à jour arriveront, sans donner aucun gage de certitude.

Des joueuses et des joueurs peuvent donc se faire avoir, s’ils ne parviennent pas à obtenir un remboursement (il faut jouer moins de deux heures). « Outre les corrections de bugs et les améliorations apportées à l’équilibre, ainsi qu’au gameplay, nous prévoyons d’implémenter du nouveau contenu, tel que des objets, des armes, de l’équipement, des voitures et des maisons », indiquent les développeurs sur la page Steam.

Maintenant que The Day Before est disponible dans un état déplorable, Fntastic s’efforce de sauver les apparences. Dans un tweet publié le 7 décembre, Nick Calandra partage des captures d’écran de la chaîne YouTube du studio. Elle était remplie de vidéos — mensongères — sur le jeu il y a encore quelques jours. Elle se résume désormais à quelques outils promotionnels. « Fntastic a complètement revu sa chaîne pour cacher les preuves du faux The Day Before promis », note-t-il. Sur Steam, le tag « MMO » a été supprimé. Sur le Discord, celles et ceux qui crient à l’arnaque sont bannis, indiquent Healde et Mara dans leur avis publié sur Steam.

Malgré ses jolis discours, répétés en boucle comme un vieux disque abimé, Fntastic va avoir du mal à regagner la confiance. Les statistiques de SteamDB ne mentent pas : le jeu est passé d’un pic de 38 000 personnes connectées en même temps à sa sortie à… un peu plus de 3 000. Sur Metacritic, The Day Before affiche une jolie moyenne de 0,4 sur 10.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.