Une scène d'un rouleau japonais du 12e siècle a été adaptée en spot TV par le studio Ghibli, mondialement connu pour ses films d'animation.

Le studio Ghibli est à l’origine de quelques-uns des plus splendides chefs d’œuvre de l’animation japonaise. Depuis trente ans, il donne naissance à des films d’une rare qualité, comme le Tombeau des lucioles, Princesse Mononoké ou encore le Voyage de Chihiro. Mais en vérité, il est très difficile de désigner ses longs-métrages les plus notables, tant chacun d’entre eux est un véritable petit bijou.

Aussi n’est-il pas vraiment surprenant de voir des entreprises régulièrement faire appel à lui pour animer de courts spots télévisés. C’est justement ce que vient de faire la société japonaise Marubeni, en demandant d’animer une scène du Chōjū-jinbutsu-giga (qui signifie « Caricature de personnages de la faune »), qui est, précise Wikipédia, un rouleau japonais du 12e siècle appartenant au temple Kōzan-ji de Kyōto.

Si la forme moderne du manga a été structurée par le célèbre Osamu Tezuka (Astro le petit robot, Le Roi Léo, Bouddha) au milieu du 20e siècle, les origines de la bande-dessinée sont beaucoup plus anciennes. Elles remontent jusqu’au Chōjū-jinbutsu-giga précisément, qui est considéré comme le plus ancien manga de l’histoire et, pour certains cinéastes, comme l’un des fondements de l’animation.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo