Jusant, l’un des futurs jeux vidéo développés par Don’t Nod prend la forme d’une expérience d’escalade dont la narration cryptique s’avère hyper relaxante. On aura besoin de cette bouffée d’air frais dans quelques semaines.

Si vous jetez un rapide coup d’œil au calendrier des sorties, vous allez forcément vous dire que votre banquier va vous détester, tout comme vos proches (à qui vous n’aurez pas beaucoup de temps à accorder). Pêle-mêle, sortiront Lies of P, Forza Motorsport, The Lords of the Fallen, Assassin’s Creed Mirage, Marvel’s Spider-Man 2, Super Mario Bros. Wonder, Alan Wake II ou encore Banishers: Ghosts of New Eden. Et on n’oubliera pas non plus les grosses productions récentes, que vous n’avez peut-être pas encore terminées (Hogwarts Legacy, Diablo IV, The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, Starfield)…

Une telle cadence dans les nouveautés fait qu’on n’aura pas vraiment le temps de souffler. Sauf à se lancer dans des jeux vidéo moins lourds et écrasants, comme Jusant, édité et développé par Don’t Nod (Life is Strange). Porté par une direction artistique envoutante, contemplative et poétique, il prend la forme d’un jeu d’escalade rappelant les balades vidéoludiques les plus rafraîchissantes de tous les temps. Jusant se pose ainsi comme un héritier des Ico, Journey et autre Shadow of the Colossus. Il y a pire que d’être assis à cette table, pour un jeu dont le nom renvoie à une marée descendante, alors qu’on ne fait que grimper.

Jusant // Source : Capture Xbox
Admirez le panorama // Source : Capture Xbox

Vive Jusant, qui va nous permettre de souffler un bon coup

Démo Steam

Il existe une démo de Jusant sur Steam. Vous pouvez la télécharger à cette adresse.

Attention, Jusant n’est pas une simulation d’escalade, malgré des animations globalement convaincantes et la prise en compte de certaines contraintes physiques (jauge d’endurance, mousqueton, désynchronisation des bras…). Dès les premières secondes, on comprend que Don’t Nod ne veut pas nous brusquer, plutôt nous proposer une ascension paisible, chacun à son rythme. Rien n’est pensé pour assaillir et chacun sera libre d’explorer une immense montage qui a été désertée pour des raisons inconnues. Jusant est donc une énième porte qui s’ouvre sur des mystères, un voyage en terrain inconnu, avec des panoramas à couper le souffle.

Toutefois, Jusant ne va jamais chercher à répondre à toutes les questions qu’il pose. C’est sans doute ce qui le rend si beau : ce qui n’est pas expliqué invite à la fascination. Cet argument cryptique est assumé par Don’t Nod, qui saupoudre les environnements d’objets narratifs parfois incompréhensibles, mais toujours intrigants. La simple perspective de ne pas être en mesure de tout comprendre devient alors une carotte pour avancer toujours plus, une motivation supplémentaire vers le repos de l’esprit. Et comme la forme de Jusant est une petite merveille visuelle, avec une qualité graphique vraiment étonnante pour un titre de cette échelle, on se laisse porter sans rechigner.

Jusant // Source : Capture Xbox
L’un des nombreux mystères du jeu // Source : Capture Xbox

Le fait que tout ne soit pas expliqué participe énormément au caractère poétique des séances de crapahutage. On tomberait presque dans l’exercice de la méditation quand, par exemple, un coin un peu masqué renferme une pièce qui baigne dans une lumière éclatante. Pour avancer dans Jusant, l’observation — pour savoir où s’accrocher — et la curiosité — pour récompenser une architecture si bien pensée — seront vos meilleurs alliés. Vous pourrez par ailleurs compter sur une petite bestiole toute mignonne, laquelle dispose d’un pouvoir pour agir sur l’environnement et révéler certains passages nécessaires à la poursuite de son chemin.

Bien sûr, Jusant ne plaira pas à tout le monde. Il reste un trip qui demande de se laisser un peu aller. Il faut s’imprégner d’une ambiance originale, accepter un gameplay qui livre ses mécaniques dès les premières minutes et n’évolue plus après. C’est une vraie proposition vidéoludique, signifiant que certains n’adhéreront pas au message véhiculé par Don’t Nod (la reconnexion avec la nature), tout du moins sous cette forme moins universelle, mais quand même très avenante. De notre côté, on a simplement hâte de se remettre de tous ces gros jeux harassants avec ce petit bonbon généreux en saveurs.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !