Le tome de 104 de One Piece conclut l’arc Wano Kuni et dresse les prémices de la suite. Au programme, combat final, festivités et nouvelles révélations. Pour autant, est-ce que la conclusion est à la hauteur des attentes ? Quelques éléments d’intrigue sont abordés, mais sans spoiler majeur.

En 2019, Luffy et les Chapeaux de paille entamaient leur aventure à Wano avec le tome 91. Quatre ans plus tard, c’est dans le tome 104 et après plus de 140 chapitres que les lecteurs se préparent à quitter le pays des samouraïs dès le 19 avril 2023. Luffy va-t-il réussir à battre Kaido, dont la durabilité étonne chapitre après chapitre ? À quoi va ressembler l’équilibre des forces dans le monde de One Piece après la conclusion de ce combat ? Qu’est-ce que Wano va devenir ? Le tome 104 y répond avec brio.

La première partie du tome est dans la lignée du tome 103. Dans celui-ci, nous avions découvert le Gear 5 de Luffy, qui révélait la véritable nature de son fruit du démon et une évolution capable de faire tomber Kaido. Mais c’est mal connaitre le démon qu’est le Yonko. Après avoir affronté coup sur coup les fourreaux rouges, les supernovas, Luffy, sa fille Yamato et à nouveau Luffy, Kaido est toujours debout, et menace de faire chuter l’île d’Onigashima sur le pays des Wa. Autrement dit, Kaido ne fait que confirmer son statut de créature la plus puissante de One Piece, et rien, ni même un Luffy qui dépasse l’entendement avec son Gear 5, ne semble pouvoir l’abattre.

Combat légendaire pour le tome 104 (mais conclusion un peu simpliste)

Néanmoins, n’oublions pas que nous sommes dans un shōnen nekketsu. À la seconde même où nous avons appris que Luffy affronterait Kaido, nous savions tous qu’il parviendrait à le battre à un moment ou un autre. Même si au cours de l’arc, Luffy a été vaincu à deux reprises par Kaido, il faut se souvenir qu’Eichiro Oda fait parfois perdre deux fois son héros, avant de le voir triompher à la troisième tentative. Un schéma voué à se répéter, même face à la créature la plus puissante du monde.

Le tome 104 va à l'essentiel // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Plus de 160 pages de bonheur // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Il y a quelques années, Oda s’était lui-même demandé comment Luffy pourrait battre le Yonko, et il avait affirmé que ça ne pourrait pas être avec un simple coup de poing. Si Oda ne semble pas avoir oublié ces propos, la conclusion de ce combat est malgré tout peu surprenante. D’une certaine manière, on peut même se demander si c’est vraiment Luffy qui a vaincu Kaido, et c’est dommage pour la suite des évènements.

Certes, Luffy sera désigné comme celui qui aura battu Kaido. Mais il ne faut pas oublier que le Yonko aura surtout été battu par un tas d’éléments (au total, Kaido aura affronté 17 personnages lors de cette bataille finale tout en perdant de l’énergie en soulevant l’île d’Onigashima) qui ont facilité sa chute. De plus, si on se fie aux mots du narrateur, le doute est permis. La conclusion finale du combat est même un peu décevante par rapport au reste du combat, qui avait passionné par ses retournements de situation. Mais il ne faut pas non plus se laisser influer par la culture de l’instant. Ce combat, malgré quelques facilités scénaristiques, reste l’un des meilleurs du manga.

Nouvelle ère et nouveaux enjeux pour One Piece

Passé le combat final, le tome entre dans la phase de transition classique entre deux arcs. Un moment souvent festif dans One Piece, encore plus après la chute d’un si grand antagoniste. C’est d’ailleurs assez plaisant de retrouver ce genre de moment qui ont fait la force de One Piece pendant longtemps. La dernière fois que Luffy avait réalisé un banquet, c’était en 2015, à la fin de l’arc Dressrosa.

Ça fait plus de 8 ans, ce n’est pas rien. Mais visiblement, Oda ne semble pas avoir oublié la recette et parvient à se servir de la joie des habitants de Wano combinée à celle de l’alliance qui a vaincu Kaido et Big Mom, pour faire retomber la pression autour de cet arc et rappeler que One Piece reste avant tout une œuvre comique.

One Piece est aussi une œuvre qui fascine par son intrigue géopolitque et le tome 104 amorce justement un énorme bouleversement de l’équilibre des forces dans le monde. Avec la défaite de Kaido et celle de Big Mom dans le tome précédent, ce sont deux Yonko qui disparaissent. Un véritable bouleversement pour le Gouvernement mondial, qui craignait déjà assez cette nouvelle génération incarnée par Kid, Law et Luffy.

Un tome qui annonce de grands bouleversements ? // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Un tome qui annonce de grands bouleversements ? // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Mais le plus grand danger ne viendra peut-être pas d’eux. En effet, Oda tient enfin une promesse qu’il avait faite en 2020, dans laquelle il annonçait que Shanks passerait enfin à l’action. Une annonce qui avait suscité la folie dans la communauté de fans, puisque la dernière apparition du Yonko remonte au chapitre 907, que l’on peut retrouver dans le tome 90. Et sans spoiler, il suffit de quelques pages pour comprendre que le Roux est bien décidé à sortir de l’ombre, pour notre plus grand plaisir. Du côté de la Marine et du Gouvernement mondial, on peut aussi noter l’introduction d’un nouvel amiral, qui, sans entrer dans les détails, déçoit un peu.

Au niveau des mystères, ce tome répond aussi à quelques questions. Des ponéglyphes à l’identité de certains personnages, ce tome répond aux dernières interrogations que pouvaient se poser le lecteur. Mais comme à son habitude, Oda répond à des mystères tout en créant d’autres mystères ailleurs. Le souci, c’est que lui-même a indiqué qu’après le Pays des Wa, One Piece entrerait dans sa phase finale. Mais avec de nouveaux mystères à décrypter, ajoutés à tous ceux qui sont encore non résolus depuis le début de l’œuvre, c’est mal parti.

Le tome 104 est à la hauteur

Au final, ce tome est une très bonne conclusion pour l’arc Wano Kuni. Si le dernier échange de coups entre Luffy et Kaido semble porté par quelques facilités scénaristiques, ça reste logique par rapport à l’ensemble du combat. Oda aurait pu mieux faire, c’est évident et il en est capable. Mais il se sera piégé lui-même en faisant de Kaido un personnage si fort qu’il en devient impossible d’accepter qu’il puisse tomber ainsi.

En dehors de cet affrontement, Oda réussit très bien à nous tenir en haleine pour la suite des évènements en nous révélant qui sont les nouveaux Empereurs et quels sont les derniers secrets du pays des Wa. Surtout, ce tome 104 annonce l’arrivée d’une saga finale exceptionnelle et qui promet d’agiter le monde comme il ne l’a jamais été.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.