Sony et Square Enix ont dévoilé une bonne partie du gameplay de leur prochain hit, Final Fantasy XVI, lors du State Of Play du 13 avril 2023. Et, d’après les images, nous allons nous régaler.

Plus de 3 ans après un remake de Final Fantasy VII excellent, la licence Final Fantasy revient avec un seizième épisode. Cet opus inédit nous permettra de suivre un tout nouveau héros en la personne de Clide Rosfield, lancée dans une course contre-la-montre pour sauver le monde très vaste de Valisthéa.

Alors que la date de sortie du jeu, le 22 juin 2023, se rapproche, Sony a organisé un State Of Play pour nous montrer ce à quoi ce FFXVI va ressembler sur PS5. La présentation, diffusée le soir du 13 avril 2023, nous en dévoile beaucoup en à peine 25 minutes : notamment sur l’univers du jeu, la dynamique des combats et bien d’autres choses qui justifient la longue attente.

Des graphismes dignes de la PS5

Ce State Of Play nous a aussi permis de voir à quoi ressemble un jeu Final Fantasy pleinement développé pour les consoles de dernière génération, en particulier sur la PS5. Si les jeux Final Fantasy ont toujours eu un design avant-gardiste, FFXVI semble aller encore plus loin. Le jeu exploite au maximum le potentiel graphique de la console.

Des paysages qui s'annoncent somptueux // Source : Capture d'écran Numerama
Des paysages qui s’annoncent somptueux. // Source : Capture d’écran Numerama

Si vous souhaitez explorer cet univers qui, on le rappelle, ne sera pas un monde ouvert, vous allez découvrir des paysages d’une beauté exceptionnelle. La mise en scène des combats l’est tout autant, et un bon nombre de séquences s’annoncent étincelantes. Du combat le plus banal aux combats contre les plus grands monstres du jeu, il sera impossible pour nos rétines de ne pas prendre de plaisir.

Un système de combat efficace

Après un bon nombre d’épisodes qui ont adopté le système de tour par tour des RPG classiques, Final Fantasy a pris un virage avec son quinzième épisode, qui a laissé la place aux combats en temps réel. Final Fantasy XVI va reprendre le même système, et les capacités de la PS5 vont lui permettre d’être encore plus fluide et cinématographique. En plus des capacités des Eikons, qui peuvent être invoqués par le joueur, les mouvements de Clide en combat sont tout simplement magnifiques. Cela apporte une réelle fluidité aux combats, et cela pourrait même convaincre celles et ceux qui sont attachés au système du tour par tour. Il sera également possible pour le joueur de compter sur ses compagnons de route, comme son chien-loup.

Mais, cette nouvelle manière de combattre ne signifie pas que la stratégie sera abandonnée. Les développeurs ont encouragé les joueurs à utiliser un bon nombre d’items pour prendre le dessus sur leurs adversaires ou pour ne pas se faire prendre par l’action. Il y aura, par exemple, des anneaux, comme l’anneau de concentration opportune et l’anneau de frappe opportune, qui feront office d’aide en combat.

Une base pour chill

En incarnant Clide, les joueurs vont beaucoup voyager à travers Valisthea. Mais, ils auront aussi la possibilité de se reposer et de se préparer aux défis qui les attendent dans une base. Il y sera, par exemple, possible d’y acheter des armes, des armures ou des items. On pourra également y rencontrer un forgeron qui peut améliorer les équipements ou s’entrainer.

Secrets d'histoire avec Harpocrates // Source : Sony
Secrets d’histoire avec Harpocrates. // Source : Sony

Cet endroit, qui s’annonce « hors du temps et de l’espace » sera atteignable grâce à la pierre d’Arete. Les joueurs pourront y tester de nouvelles capacités ou de nouvelles stratégies, en ayant en plus la possibilité de choisir quels ennemis ils veulent combattre. Cette base permettra également à Clide de faire des missions secondaires. Enfin, pour en apprendre plus sur l’histoire de Valisthéa, il sera possible de rencontrer Vivian et Harpocrates, deux érudits qui savent beaucoup de choses sur l’univers de ce jeu, qui arrive en exclusivité sur PS5 le 22 juin 2023, avant d’arriver sur Xbox et PC plus tard.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.