Les autrices féministes sont de plus en plus nombreuses dans le monde de la bande dessinée et des romans graphiques. Voici 9 d’entre elles dont vous devriez vraiment retenir le nom.

Si vous aimez les bandes-dessinées féministes et LGBTQIA+, il y a de grandes chances pour que vous ayez déjà parcouru les pages de Pénélope Bagieu (Culottées, Les Strates), Alison Bechdel (Fun Home), Alice Oseman (Heartstopper) ou Liv Strömquist (Les Sentiments du Prince Charles). Pour prolonger vos lectures graphiques engagées, nous vous invitons à (re)découvrir 9 références du genre, dans des univers esthétiques et narratifs très différents.

Voici donc les coups de cœur de Numerama qui devraient bientôt devenir les vôtres, peu importe si vous êtes plutôt science-fiction, romance ou biographie. Vous pouvez également retrouver notre sélection spéciale SF ou notre top des meilleures BD et romans graphiques de 2021.

Jen Wang (Le Prince et la Couturière)

Source : Akileos
Source : Akileos

Cette autrice américaine, au trait doux et cartoonesque, a enfin été mise en lumière en France en 2019, en remportant le Prix Jeunesse du Festival d’Angoulême pour Le Prince et la Couturière. Dans ce somptueux conte, elle imagine la relation entre une jeune couturière talentueuse mais pauvre et un prince qui rêve de se travestir en femme.

L’occasion pour Jen Wang de dessiner de magnifiques costumes, tout en développant une narration bienveillante. Un signe distinctif que l’on retrouve dans La Tête dans les étoiles, sorti en 2022, et qui traite d’amitié et de confiance en soi. Une façon d’aborder les thématiques féministes et LGBTQIA+ avec délicatesse, qui pourra convenir aussi bien aux ados qu’aux adultes.

Claire Fauvel (La Nuit est mon royaume)

Source : Rue de Sevres
Source : Rue de Sevres

À 34 ans, l’autrice française n’a cessé de multiplier les réussites dans des genres opposés, avec toujours des personnages féminins au premier plan. En 2017, elle illustre ainsi La Guerre de Catherine, sur un scénario de Julia Billet, autour d’une jeune fille juive pendant la Seconde Guerre Mondiale, passionnée de photographie. Par la suite, elle écrit et illustre Phoolan Devi (2018), sur la « Reine des Bandits » indienne.

Son style précis et très réaliste donne à ses héroïnes un naturel désarmant, que l’on retrouve dans La Nuit est mon royaume (2020), son dernier album. Elle y décrit l’amitié entre deux jeunes femmes qui rêvent de monter un groupe musical. Une réussite, remplie de sororité.

Tillie Walden (Dans un rayon de soleil)

Source : Gallimard
Source : Gallimard

Plutôt space opera (Dans un rayon de soleil), autobiographie dans le monde de la danse (Spinning) ou road-trip à la Thelma et Louise (Sur la route de West) ? Dans les œuvres de Tillie Walden vous trouverez tout ça à la fois. Évoluant d’un style à l’autre avec une fluidité déconcertante, la jeune autrice américaine de 26 ans développe un univers poétique, où les héroïnes LGBTQIA+ sont reines.

On aimerait passer des heures blottis dans les pages oniriques de Tillie Walden, dont la patte visuelle très colorée habite longtemps notre rétine. Vivement son prochain album, que l’on espère tout aussi résolument queer.

Jeanne Burgart Goutal (ReSisters)

Source : Tana Editions
Source : Tana Editions

La philosophe et spécialiste de l’écoféminisme n’a eu besoin de publier qu’un seul roman graphique pour entrer avec fracas dans cette sélection. ReSisters, situé en 2030, suit le destin de sept personnages, jusqu’à la rencontre avec les ReSisters. Cette communauté féministe, anticapitaliste et décoloniale tente de changer le monde grâce aux idées et à des actions de désobéissance.

ReSisters explore le mouvement écoféministe dans toute son ampleur, mettant en avant ses concepts philosophiques grâce au voyage initiatique de ses personnages. Avec cet essai mêlé aux illustrations parfois abstraites et hautes en couleur d’Aurore Capon, Jeanne Burgart Goutal démontre son savoir-faire pour vulgariser son domaine de prédilection. À quand la suite ?

Laura Nsafou (Amours croisées)

Source : Marabulles
Source : Marabulles

De Comme un million de papillons noirs au Chemin de Jada en passant par Nos jours brûlés, l’autrice française s’est fait une spécialité d’investir la littérature jeunesse avec force. En mettant en avant des personnages racisés dans toute leur diversité, Laura Nsafou a ainsi bouleversé le milieu très codifié des albums pour enfants, tout en permettant à des centaines de petites filles de pouvoir enfin s’identifier à leurs lectures.

En 2022, l’autrice a infusé sa patte afroféministe dans la BD Amours croisées, illustrée par Camélia Blandeau. Laura Nsafou y raconte l’histoire de Yari et Hide, deux amants qui explorent ensemble le polyamour. Une narration moderne, qui prouve une nouvelle fois le talent de cette autrice devenue incontournable.

Yatuu (Erika et les princes en détresse)

Source : Yatuu
Source : Yatuu

D’abord connue comme illustratrice sur son blog dans les années 2010, Yatuu a rapidement développé son univers engagé dans des albums comme Génération mal-logée ! (2012). Utilisant son dessin léger et mignon pour dénoncer des sujets de société, l’autrice française a lancé un financement participatif sur Ulule en 2018 pour publier Erika et les princes en détresse, en auto-édition.

Dans cette BD drôle et profondément féministe, Yatuu imagine un monde d’heroic fantasy dominé par les femmes, dans lequel Erika va devoir sauver des princes en détresse. Son but : éviter le mariage à tout prix. Yatuu a publié un tome 2 toujours aussi réussi en 2021, et l’on espère bien suivre les aventures d’Erika encore longtemps.

Diglee et Ovidie (Libres !)

Source : Delcourt
Source : Delcourt

Il fallait bien un duo badass dans cette sélection, le voici. L’une est une illustratrice au trait libérateur (qui a également signé le sublime Je serai le feu), l’autre est une autrice féministe ultra pertinente (et réalisatrice de l’excellente série Des Gens bien ordinaires). À elles deux, Diglee et Ovidie ont signé trois albums sur la sexualité et les injonctions patriarcales : Libres ! (2017), Baiser après #MeToo (2020) et Tu n’es pas obligée (2022).

Trois bandes dessinées de référence, devenues des œuvres majeures de la littérature féministe. Arte a même adapté Libres ! en petite série animée, dont la saison 2 arrive en mars 2023. Autant vous dire qu’on l’attend avec grande impatience.

Lou Lubie (La Fille dans l’écran)

Source : Marabulles
Source : Marabulles

Depuis Goupil ou Face (2016), dans lequel elle incarnait des troubles bipolaires sous forme de renard, Lou Lubie s’est fait une place de choix dans l’univers de la BD. Elle a confirmé son talent avec La Fille dans l’écran (2019), co-écrit avec Manon Desveaux, un album bluffant autour d’une relation lesbienne à distance, qui se décline à la fois en couleurs et en noir et blanc.

En 2021, l’autrice et illustratrice dénonçait tour à tour les stéréotypes autour de l’homme protecteur (L’Homme de la situation) puis ceux des contes de fées (Et à la fin, ils meurent). Deux nouveaux tours de force, qui démontraient la facilité de Lou Lubie à passer d’une esthétique à une autre sans jamais perdre son coup de crayon original. Bref, courez lire ses romans graphiques documentés et bourrés de trouvailles visuelles.

Magali Le Huche (Nowhere Girl)

Source : Dargaud
Source : Dargaud

On termine cette sélection avec une autrice plutôt habituée aux courts albums pour enfants, à qui il a suffi d’une BD en solo pour entrer directement dans la cour des grandes. Avec Nowhere Girl, sortie en 2021, Magali Le Huche dresse son autobiographie et aborde sa phobie scolaire avec une légèreté attachante.

Elle y raconte ainsi comment les Beatles et leur musique l’ont aidée à affronter la réalité, petit à petit. Nowhere Girl parlera à tous les fans des Fab Four, tout en permettant aux non-initiés de se réfugier dans un monde drôle, sensible et ultra coloré. Une odyssée musicale envoûtante et importante, à ne pas manquer.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.