Du polar au roman graphique touchant, en passant par des OVNI géniaux, nous avons sélectionné les bande-dessinées et romans graphiques qui nous ont marqués au cours de cette année 2021. À lire, relire, offrir ou prêter sans modération.

Dans le palais des miroirs de Liv Strömquist

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Dans le palais des miroirs de Liv Strömsquit (Editions Rackham)

Liv Strömquist est devenue en quelques années une référence de la bande-dessinée féministe : c’est notamment Les Sentiments du prince Charles (2008) qui a contribué à la célébrité de l’autrice suédoise, qui retranscrit brillamment des concepts sociologiques à travers des exemples et des dessins.

Dans son dernier opus, Dans le palais des miroirs (Rackham), Strömquist s’attaque au mythe de la beauté, de ses origines à ses applications contemporaines. Où Sissi l’impératrice se mêle à Kylie Jenner, saupoudré de déconstruction des rituels amoureux.

Le Grand Vide de Léa Murawiec

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Le Grand Vide // Source : Editions 2024

Dans Le Grand Vide (Editions 2024), le nom des femmes et des hommes est devenu leur bien le plus précieux. Plus ils sont connus, plus ils gagnent en « présence », ce qui leur permet de rester en vie le plus longtemps possible.

La bande dessinée de Léa Murawiec est avant tout une claque visuelle, tout en mouvement et jeu de perspectives. L’utilisation du bleu et du rouge vient appuyer la plongée dystopique tout en nous submergeant d’informations, à la limite de l’épileptique.

Moon River de Fabcaro

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Moon River de Fabcaro // Source : 6 Pieds Sous Terre

Difficile de se passer de Fabcaro ces dernières années. L’auteur, qui a explosé grâce à Zaï Zaï Zaï Zaï, a depuis publié des tas d’autres BD dans ce même style absurde, et Moon River est la dernière en date.

Le scénario, qui voit une actrice connue subir « un crime sans précédent et particulièrement abominable », est comme d’habitude une excuse pour enchaîner les blagues stupides, avec un dessin si sérieux que le décalage rajoute une petite couche de bizarrerie. Derrière ses airs de polar, Moon River est un petit monument de la BD absurde.

Coming In d’Élodie Font et Carole Maurel

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Coming In // Source : Editions Payot

Il y a les coming-out, où l’on dévoile une partie de soi aux autres. Et puis il y a les coming-in, où l’on prend conscience de qui l’on est. Ce chemin est parfois le plus difficile, et le roman graphique Coming In, écrit par la journaliste Élodie Font et illustré par Carole Maurel, décrit bien le parcours chaotique que cela peut être.

Cette œuvre est autobiographique : Élodie Font y raconte comment elle a d’abord rejeté le fait d’être lesbienne, contrainte par des injonctions subconscientes motivées par un besoin de se conformer à une société qui valorise, représente et « valide » plus l’amour hétérosexuel que les autres. Le récit est à la fois doux et éreintant, comme un parcours d’une violence inouïe qui se joue plus à l’intérieur de soi qu’en dehors. Un livre qui parlera à toutes et tous, qu’il s’agisse d’y voir un écho dans son histoire personnelle ou d’essayer de tendre une oreille pour écouter les récits de celles et ceux qui doivent grandir en dehors d’une « norme » plus brutale qu’on ne le pense.

Le Jeune Acteur de Riad Sattouf

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Une BD tirée d’une histoire vraie // Source : Les livres du futur

Après l’incontournable série L’arabe du Futur, Riad Sattouf s’attaque encore à un sujet biographique, mais sous un autre angle cette fois ci. Le Jeune Acteur raconte la manière dont Vincent Lacoste, acteur connu aujourd’hui pour son rôle dans le film Hippocrate notamment, en est venu au cinéma au travers de l’adapation de la BD Les Beaux Gosses… de Riad Sattouf justement.

L’histoire respire l’honnêteté et la sueur adolescente et décrit de façon très drôle comment les destins de l’auteur de BD et du futur acteur se sont influencés mutuellement.

Flic, l’histoire vraie du journaliste qui a infiltré la police de Valentin Gendrot et Thierry Chavant

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Flic // Source : Editions Goutte d’Or

Un an après la parution de l’enquête tonitruante de Valentin Gendrot en livre, les éditions Goutte d’Or sortent Flic en version bande-dessinée. Il s’agit de l’adaptation de l’enquête de deux ans de ce journaliste infiltré dans la police, dont plusieurs mois passés dans un commissariat du 19e arrondissement de Paris. On y plonge dans un environnement glaçant, où des hommes abusent de leur pouvoir, mentent et tabassent, et vont jusqu’à commettre des délits.

L’éditeur a fait le choix de transformer ici les protagonistes en chats, renforçant le caractère systémique des violences policières. Le trait de Thierry Chavant, lui, donne une atmosphère de polar à ce qui n’a pourtant rien d’une fiction.

Blacksad Tome 6 Alors, tout tombe

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Blacksad revient 8 ans après // Source : Dargaud

Dans le monde de la BD, un nouveau tome de Blacksad représente un petit évènement. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette série, menée de main de maitre par Juan Díaz Canalès (scénario) et Juanjo Guarnido (dessin) : elle dépeint un New York peuplés d’animaux anthropomorphes où vogue Blacksad, un chat détective privé quelque peu torturé.

Ce tome 6 (qui se sera tout de même fait attendre 8 ans) renoue avec ce qui a su faire le succès de la série : ambiance proche des films noirs des années 50, personnages toujours aussi riches et scénario qui mêle corruption, meurtre et autre joyeusetés. L’histoire est scindée en deux tomes, il faudra donc attendre le prochain pour en voir le bout. Si vous n’avez pas acheté les tomes précédents, vous avez bien de la chance et quelques belles heures de lecture devant vous.

Les Culottées : intégrale de Pénélope Bagieu

Les 8 meilleures BD et romans graphiques de 2021 sont ici
Une belle intégrale pour une superbe BD // Source : Gallimard

Les Culottées n’est certes pas une œuvre très récente, mais les deux tomes de la BD de Pénélope Bagieu ont été réédités dans une version intégrale et c’est une excuse suffisante pour vous recommander de nouveau cet ouvrage. Pour celles et ceux qui seraient passés à côté de ce phénomène, Les Culottées brosse le portrait de plusieurs femmes (pirate, informaticienne ou encore impératrice) injustement méconnues. Le dessin est élégant, les histoires passionnantes et l’on ressort un peu moins bête après la lecture. La BD fait tout de même 312 pages et 1,4 kilo, donc préparez un bon sac pour la transporter.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.