On en sait plus sur les améliorations de gameplay de Star Wars Jedi: Survivor, suite de Star Wars Jedi: Fallen Order. Le héros pourra se battre avec cinq postures différentes.

Si on connaît la date de sortie de Star Wars Jedi: Survivor, attendu pour le 17 mars 2023 sur PS5, Xbox Series S, Xbox Series X et PC, Electronic Arts n’a pas trop donné de détails sur les améliorations à attendre de ce jeu. Pour rappel, il s’agit de la suite de l’excellent Star Wars Jedi: Fallen Order, découvert en 2019. Pour tenter d’en savoir plus, GameInformer s’est entretenu avec Stig Asmussen, directeur du jeu.

Dans les propos relayés le 20 décembre, l’intéressé confirme que Star Wars Jedi: Survivor proposera pas moins de cinq postures complètes dans les combats. Il s’agit d’une vraie évolution pour le gameplay, liée à une histoire qui se déroule bien des années plus tard. En somme, le héros Cal Kestis, un Jedi en fuite devenu l’ennemi numéro 1 de l’Empire, a beaucoup appris entre-temps, ce qui lui permet de mieux maîtriser la Force et son sabre.

Star Wars Jedi: Survivor // Source : Capture d'écran
Cal Kestis en mode double sabre. // Source : Capture d’écran

Cinq postures de combat dans la suite de Fallen Order

Ces cinq postures de combat, déjà évoquées par le passé, ne seront pas uniquement là pour faire joli. « Tout dépendra de l’ennemi à qui vous faites face. Il est avantageux d’utiliser un type de posture contre un type d’ennemi, et c’est au joueur de le découvrir. Il faut comprendre l’ennemi et trouver quelle est la meilleure option pour le battre », indique Stig Asmussen.

Trois des cinq postures sont détaillées. La première est pensée pour le combat avec deux sabres. Elle est notamment basée sur la vitesse, avec Cal Kestis capable d’enchaîner les mouvements avec agilité.

La deuxième risque en revanche de froisser certains fans. Dans Star Wars Jedi: Survivor pourra se défendre en associant un sabre laser à un blaster. Stig Asmussen justifie cette option avec aisance : « Cal est un Jedi atypique, et il doit donc faire des choses atypiques. » Il est vrai que Cal Kestis n’a pas vraiment reçu l’enseignement complet des Jedi. D’où cette obligation d’improviser, parfois.

Le studio Respawn Entertainment s’est par ailleurs inspiré des derniers films, avec une posture inspirée de Kylo Ren — dont le sabre ressemble davantage à une épée (on aperçoit une arme similaire dans la dernière bande-annonce diffusée par Electronic Arts). « C’est une approche plus confiante. C’est lourd et costaud. Mais il faut faire attention quand on l’utilise, car les fenêtres de timing sont plus longues avec l’épée », révèle Stig Asmussen. On espère simplement que passer d’une posture à l’autre sera fluide et agréable dans le feu de l’action.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.