Google a commencé à rembourser les joueuses et les joueurs qui avaient cru en Stadia, service de cloud gaming qui disparaîtra en 2023. Quelle est la marche à suivre ?

C’est officiel depuis maintenant plusieurs semaines : Google fermera Stadia, son service de cloud gaming, le 18 janvier 2023. Quand elle a partagé cette décision, la multinationale a promis des remboursements pour celles et ceux qui avaient cru au projet. Comme on peut le lire dans une FAQ mise à jour le 9 novembre, la firme de Mountain View a déjà commencé à rendre l’argent aux concernés.

« La plupart des remboursements devraient être traités d’ici au 18 janvier 2023 », indique Google, qui n’attendra pas la fermeture de Stadia pour commencer à rembourser les joueuses et les joueurs. C’est très généreux de sa part, sachant que l’idée est surtout de très vite tirer un trait sur le service qui n’a jamais été aidé par Google.

Comment se faire rembourser ? Sauf exceptions, vous n’aurez rien à faire.

Google Stadia // Source : Google
Google Stadia // Source : Google

Comment fonctionnent les remboursements de Stadia ?

Quels sont les contenus concernés ?

Google remboursera quasiment tous les achats réalisés sur Stadia. En l’occurrence : les jeux, les extensions et les abonnements. Les formules Stadia Pro sont exclues de l’équation, sauf les frais facturés à compter du 29 septembre 2022.

Concernant les achats physiques (exemple : manette), les modalités sont encore inconnues à ce jour. Mais on sait déjà que la manette Stadia, ainsi que les packs Founder’s Edition, Premiere Edition et ‘Jouer et regarder avec Google TV’, pourront être remboursés — sans besoin de les renvoyer.

Dois-je contacter le service client ?

Google fait en sorte de faciliter au maximum les procédures. Par conséquent, les remboursements sont automatiques. Dès lors, l’entreprise stipule : « Nous vous demandons également de ne pas contacter le service client, car celui-ci ne sera pas en mesure d’accélérer le traitement de vos remboursements durant cette période. »

Il existe un cas spécifique dans lequel il faut se rapprocher du service client :

  • Vous avez supprimé l’adresse mail associé à votre compte Stadia ;
  • Et Google n’est pas parvenu à rembourser sur le mode de paiement d’origine.

Que dois-je faire concrètement ?

Si vous utilisez toujours l’adresse mail lié à Stadia et si vous avez toujours le moyen de paiement lié à vos achats, alors vous n’avez qu’à guetter le ou les messages qu’enverra Google. Les remboursements sont automatiques.

Deux cas de figures sont possibles :

  • 20 achats ou moins : un mail différent pour chaque contenu ;
  • 21 achats ou plus : un seul mail pour tous les contenus.

Si votre moyen de paiement a expiré, Google devrait vous envoyer une procédure pour récupérer votre argent autrement (via Payoneer). « Si vous avez reçu un e-mail indiquant que le remboursement a été effectué, mais que le mode de paiement concerné n’est plus actif et que vous n’avez pas reçu d’e-mail de la part de Google vous indiquant la marche à suivre, veuillez contacter l’établissement bancaire et/ou la société émettrice de la carte pour savoir comment vous recevrez vos fonds », précise l’entreprise. Bref, surveillez votre boîte mail, puisque Google s’occupe de tout.