Sur France Culture, l’émission Le Meilleur des Mondes, partenaire de Numerama, a exploré cette fois-ci le monde de Twitch en invitant deux streamers français, Modiie et ZeratoR, au renfort du chercheur Olivier Mauco. Dans notre chronique, on en profite pour rendre hommage à l’art narratif français dans les jeux vidéo : l’écran n’est pas toujours un frein au véhicule émotionnel…

En saison 1 du Meilleur des Mondes, et sur Numerama, je vous avais dit tout mon amour pour Life is Strange. Dans ce jeu vidéo, vous devez faire des choix pour influencer le récit. Le principe est particulièrement Twitch-compatible : les streamers peuvent impliquer les viewers, en les faisant participer. D’ailleurs, la franchise a ensuite développé Crowd Choice, une fonction pour que les spectateurs puissent voter pour un choix narratif. 

La narration a donc sa place sur Twitch, car les jeux vidéo, ce sont aussi des histoires. Et, il se trouve que Life is Strange est, à l’origine, un jeu créé par un studio français, Dontnod, qui a produit par la suite d’autres jeux narratifs tout aussi profonds. C’est le cas de Tell Me Why, une exploration de la famille et de la transidentité. Une belle patte française est en train de s’imposer dans ce domaine artistique.

Frère et soeur, dans Tell me Why. // Source : Dontnod / Screen Numerama
Frère et soeur, dans Tell me Why. // Source : Dontnod / Screen Numerama

Un exemple récent : A Plague Tale Requiem

On peut citer un exemple très récent. Le studio Asobo, à Bordeaux, vient de sortir A Plague Tale : Requiem, le 2e opus de leur saga dans une France surnaturelle du 14e siècle. La jeune Amicia doit protéger son petit frère face à des hordes de rats et à des milices menaçantes. L’évolution des personnages dans ce monde dur, la relation frère/sœur… tout est bouleversant dans A Plague Tale au point de vous mettre les larmes aux yeux. C’est beau dans tous les sens du terme : ce n’est pas simplement réaliste visuellement : j’avais rarement assisté, dans un jeu vidéo, à un personnage faisant un breakdown psychologique. Tuer et survivre n’est pas anodin dans A Plague Tale, l’héroïne en est épuisée physiquement, c’est perceptible « à travers la manette ».

La « patte française » dans le jeu vidéo

Une patte artistique ambitieuse avec une écriture des personnages puissante, sociale, s’impose. On a un vivier français de talents dont il faut parler et qu’il faut soutenir. En plus de ceux déjà évoqués, il y a Syberia du studio Microids, ou encore les jeux de Quantic Dream (sans oublier que la licence Assassin’s Creed a été créée par Ubisoft, studio né dans l’hexagone).

Je vis autant d’émotions avec certains de ces jeux qu’avec des romans ou en regardant des films. Un nouvel art narratif a émergé, complémentaire des autres, mobilisant l’interactivité comme véhicule émotionnel. Finalement un peu comme Twitch, qui n’est pas qu’une technologie virtuelle : c’est du lien humain qui peut s’avérer très fort, écran ou non.

Pour écouter Le Meilleur des Mondes sur France Culture

L’émission Twitch : c’est quoi la vie d’un streamer ? a été diffusée vendredi 14 octobre à 21h et samedi 15 octobre 2022 à 17h sur France Culture.

Le Meilleur des mondes est l’émission de François Saltiel, préparée avec Juliette Devaux. Elle est disponible en podcast, sur Apple PodcastSpotifyDeezer et vos autres plateformes préférées.

https://open.spotify.com/embed/episode/65GBHDi7sfL9bYiET4FeDU?utm_source=generator

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !