Le phénomène Stray n’a pas échappé à la SPA. L’association protectrice des animaux propose des mods pour incarner des vrais chats de son refuge.

Depuis fin juillet, les fans de chat ont l’occasion de devenir gaga devant Stray, jeu vidéo qui offre l’opportunité unique d’incarner un petit félin perdu dans une ville futuriste. Le jeu, développé par un studio français, est un véritable phénomène, puisqu’il met en scène l’un des animaux les plus populaires — et fascinants — du monde. Naturellement, il n’a pas échappé à la SPA (Société Protectrice des Animaux), qui a décidé de se servir de Stray pour sensibiliser sur l’adoption.

La SPA ne se contente pas de citer le jeu vidéo disponible sur PC, PS4 et PS5 pour nourrir sa campagne, elle a carrément créé des mods qui permettent de remplacer le héros de base par de vrais chats vivant dans ses refuges. Il y en a cinq différents, tous accessibles à cette adresse. L’initiative s’appelle ‘Adopte un mod’ et vous donnera peut-être envie d’accueillir chez vous un animal qui a été abandonné et mérite d’être aimé comme il se doit.

La SPA s'infiltre dans Stray // Source : SPA
La SPA s’infiltre dans Stray // Source : SPA

Quand Stray inspire la SPA

P’tite Crevette, Câline, Zoya, Pastelle et Doc : tous les chats ont droit à leur petite biographie, accompagnée d’une photo qui vous fera sans doute craquer (on a un faible pour Câline et Zoya, malgré leur air très hautain). À noter qu’ils ont tous un pelage différent dans le but de « représenter la grande diversité des chats à l’adoption dans les refuges » — peut-on lire dans un communiqué envoyé à la presse le 23 août. Les chats ont tous été modélisés dans Stray par un développeur indépendant.

« Cet été a été particulièrement éprouvant pour nos équipes car elles ont dû faire face à la saturation de nos 63 refuges et Maisons SPA. Elles ont pris en charge plus de 10 150 chats qui attendent désormais une nouvelle famille. Quoi de mieux qu’un jeu à succès pour les mettre en avant ? Nous sommes fiers de présenter cinq chats que nous avons recueillis et nous avons l’espoir qu’ils deviendront les ambassadeurs des milliers de chats abandonnés dans nos refuges », indique Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA. L’association s’est rapprochée de l’agence Havas Play pour l’assister techniquement dans ce projet bien pensé.

Il y a de quoi applaudir cette campagne de la SPA, qui assume se servir du succès de Stray (qui a connu un pic de 50 000 joueurs en juillet, sur steam) pour une bonne cause. Seul hic ? Il faut obligatoirement la version PC du jeu vidéo pour pouvoir incarner P’tite Crevette, Câline, Zoya, Pastelle ou Doc.