La Nasa lance un grand programme visant à inclure plus de personnes racisées dans ses missions et dans les entreprises avec qui elle collabore.

90 % des astronautes de la Nasa sont blancs. Sur les 350 astronautes à avoir voyagé dans l’espace, seuls 15 étaient noirs, et 12 d’origine hispanique, rappelle Gizmodo. En matière de représentativité et de diversité, la Nasa a encore du travail à faire. C’est l’objet du lancement de son grand plan dans la continuité de son projet Mission Equity, le 14 avril 2022.

« Nous nous efforçons de reconnaître et de surmonter les obstacles systémiques visibles et invisibles qui entravent l’accès équitable et inclusif — par les individus ou les communautés — aux programmes, ressources et opportunités du gouvernement qui rendent possible tout le travail de la NASA », peut-on lire dans le document de 14 pages.

faces of nasa
Extrait du document Mission Equity de la Nasa. // Source : Nasa

Comment collaborer avec plus de personnes minorisées ?

Le plan se déroule en quatre aspects principaux :

  • Augmenter le nombre de partenariats et contrats passés avec des entrepreneurs et entreprises tenues par des communautés minorisées ;
  • Développer des bourses à destination des minorités ;
  • Tirer parti des sciences de la Terre et des données socio-économiques pour aider à atténuer les influences environnementales dans les communautés minorisées ;
  • Faciliter l’accès aux personnes qui ne parlent pas anglais parfaitement. Par exemple, la Nasa prévoit d’augmenter de 10 % le nombre de ses communications en espagnol, une langue parlée par 16 millions de personnes aux États-Unis.

La Nasa multiplie les efforts, ces dernières années, pour rattraper un retard en termes de parité et de représentativité. Ainsi, 90 % des astronautes de la Nasa sont des hommes. Avec le programme Artémis qui vise la Lune, 4 femmes et 6 hommes seront envoyés vers notre satellite, dont plusieurs personnes racisées. L’objectif est également qu’une femme foule le sol de la Lune, ce qui n’est encore jamais arrivé.